-- -- -- / -- -- --
Sports

CR Belouizdad : Tout pour éviter le déclin à Sétif

CR Belouizdad : Tout pour éviter le déclin à Sétif

Le Chabab de Belouizdad a concédé samedi dernier sa deuxième défaite de suite après celle concédée à Béjaïa contre le MO Béjaïa lors de la 7e journée. Et celle-ci a sérieusement secoué la baraque du coach Malek, sorti de ses gangs au lendemain de cet échec pour exprimer toute sa déception pour ne pas dire sa colère envers ses joueurs et son staff.

Les Rouge et Blanc de Laâkiba, freinés dans leur élan, faut-il le rappeler, à Béjaïa lors de la 7e journée par le MOB , ont fait pire une semaine après en concédant un échec amère devant de surcroît un voisin à l’issue d’un derby qu’ ils avaient pourtant bien entamé en prenant l’avantage à peine la 20’ jouée. Une défaite et beaucoup de regrets nonobstant les enseignements à tirer pour le coach Alain Michel.

Les rouge et Blanc ont manqué, certes, de chance et de réalisme mais ils apprendront à leurs dépens que rater des buts tout fait devant un tel adversaire se paie cash. Une autre défaite synonyme de recul au classement et c’est ce que les joueurs doivent prendre en compte pour réagir au plus vite.

Du pain sur la planche pour Alain Michel qui doit remettre de l’ordre dans ses rangs et retaper le moral de ses troupes avant ce périlleux déplacement chez le champion sortant, l’ESS, qui a retrouvé des couleurs à Oran face à l’ASMO. En prévision de ce périlleux déplacement justement qui sent le roussi pour les Belouizdadis le boss, Réda Malek, et le coach, Alain Michel, se sont rencontrés pour débattre de plusieurs points et crever en quelque sorte l’abcès.

La discussion bien sûr entre les deux hommes a porté sur la dernière défaite en derby face à l’USMA. Le premier responsable belouizdadi, qui n’a pas apprécié le rendement de son équipe, a exigé une réaction de cette dernière à l’occasion du prochain match contre l’ESS.

Ce qui pourrait sembler comme une véritable mission délicate devant une Entente retrouvée. Sans passer par quatre chemins, le boss aurait tout simplement exigé de son entraîneur une victoire à Sétif pour relancer l’équipe et éviter de se mettre une plus grande pression de la part d’un public qui ne sait plus à quel saint se vouer. Il n’est question pour les Belouizdadis donc de perdre encore plus du terrain au classement général. Selon nos sources, le président Malek et son entraineur devraient s’entretenir encore une fois aujourd’hui en présence des joueurs.

 Dans l’entourage du club on laisse pensait que le ton sera bien élevé cette-fois ci pour faire prendre conscience aux uns aux autres qu’un autre faux pas à Sétif serait lourd de conséquence pour eux, pécuniairement cela s’entend.Du pain sur la planche pour Alain Michel et sa bande qui auront un autre déplacement à faire juste après Sétif soit à Relizane où ça ne sera guère une sinécure.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email