-- -- -- / -- -- --
Nationale

Covid-19: Restrictions dans la majorité des wilayas

Covid-19: Restrictions dans la majorité des wilayas

Suite à l’augmentation inquiétante des cas de contamination au nouveau coronavirus, causant une saturation des structures sanitaires dans plusieurs wilayas, une batterie de mesures  a été décidée par les walis notamment le renforcement du confinement.

La situation sanitaire dans plusieurs wilayas du pays est alarmante, avec des hôpitaux dépassés par les flux de malades et des personnels de la santé au bord du burnout.
En cause est le relâchement de la part des citoyens dans le respect du confinement et des autres mesures barrières de prévention.
Face à cette ampleur, les autorités locales ont durci le ton, avec des contrôles rigoureux à leurs frontières et des brigades à l’affut de tout dépassement.

Il a également été décidé un retour au confinement partiel, impliquant « un arrêt total » de toutes les activités commerciales, économiques et sociales, y compris la suspension du transport des voyageurs et de la circulation des voitures.

Cette mesure intervient en application des dispositions du décret exécutif 20-168 du 07 Dhou El Kaâda 1441, correspondant au 29 juin 2020 portant prorogation du confinement partiel à domicile et renforcement du dispositif de lutte contre l’expansion de la Covid-19, notamment son article 3 obligeant mesdames et messieurs les walis, lorsque la situation sanitaire l’exige, de procéder au confinement partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs localités, communes ou quartiers connaissant des foyers ou des clusters de contamination.

Au total, 29 wilayas sont concernées, Boumerdes, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane, Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, Oran, Sétif, Annaba, Bejaia, Adrar, Laghouat et El Oued.

A Tipaza, un confinement partiel a été imposé 13h00 au lendemain à 05h00 à compter d’hier dans dix (10) communes, à savoir le chef lieur de wilaya, Nador, Aïn Tagouraït, Koléa, Hattatba, Meurad, Hadjout, Khemisti, Bourkika et Bousmaïl.

Un reconfinement partiel de 19h à 5h00 a aussi été instaurée dans les communes d’El Kala et El Chatt, de la wilaya d’El Tarf, pour une durée de 15 jours.

La décision entrée en vigueur avant-hier implique pour les deux collectivités un arrêt total de l’ensemble des activités commerciales, économiques et sociales y compris la suspension du transport des voyageurs et la circulation des voitures.

A Ouargla, un confinement partiel de 17h00 au lendemain à 05h00 pour une durée de quinze (15) jours a été imposé à toutes les communes à partir de jeudi
.
A Bouira, le chef de l’exécutif local, LakhalAyat Abdeslam, a instruit des brigades mixtes d’effectuer quotidiennement des contrôles inopinés à travers les différentes villes de la wilaya pour surveiller le comportement des commerçants vis-à-vis du plan de prévention mis en place.

Quant au wali de Tebessa, Attallah Moulati , il a signé un arrêté portant fermeture immédiate, à titre temporaire, de tous les marchés et points de vente du bétail dans la wilaya comme mesure préventive contre la propagation de la Covid-19.

L’arrêté stipule également la désignation de points spécifiques de vente de bétails dans plusieurs communes de la wilaya en prévision de l’Aïd El-Adha et ce, à compter du 25 juillet prochain.

A Jijel, des dispositifs de contrôle sanitaire pour le dépistage des personnes atteintes du Covid-19 ont été installés au niveau des points d’entrée de la wilaya de Jijel.
Les dispositifs installés à Sidi Maarouf (Est,) ZiamaMansouria (Ouest) et Taxena (Sud), ont pour mission de contrôler l’état de santé des personnes se dirigeant vers la wilaya afin d’éviter tout risque d’importation de cas de Covid-19.

Le citoyen qui montre des signes de la maladie sera immédiatement soumis à un examen minutieux par le médecin en poste sur place et sera en cas de besoin placé en confinement sanitaire dans les centres préparés à cet effet dans la wilaya. Dans le cas où le patient refuse le confinement, il sera contraint à retourner d’où il vient et les informations le concernant seront transmises aux instances sanitaires.

Plusieurs autres mesures ont été prises par les autorités de la wilaya de Jijel pour prévenir la propagation de l’épidémie, dont l’interdiction des fêtes de mariage et des tentes des cérémonies funèbres ainsi que l’interdiction de vente de bêtes sur les marchés à bestiaux ou à travers les quartiers

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email