Covid-19: Réouverture des salles de fête sous condition – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Covid-19: Réouverture des salles de fête sous condition

Covid-19: Réouverture des salles de fête sous condition

Le ministère du Commerce a annoncé ce jeudi la réouverture sous conditions des salles des fêtes, qui étaient fermées depuis mars 2020 au moment où les experts mettent en garde contre la 4e vague.

Au total, neuf conditions ont été fixées pour la reprise des activités des salles des fêtes. Il s’agit de l’interdiction d’entrée aux moins de 16 ans, le pass sanitaire obligatoire (obligation de présenter le certificat de vaccination anti-covid), l’exploitation de 50% des capacités des salles, la distanciation physique avec un espacement de 1,5 m entre les tables, prise de la température à l’entrée pour les visiteurs, nettoyage et stérilisation des salles avant et après chaque utilisation, fourniture de tous les moyens de protection, notamment du savon liquide, des solutions hydro-alcooliques et des masques, lavage et désinfection des ustensiles et outils de cuisine après chaque utilisation, présentation aux directions du commerce d’un engagement écrit de la part du responsables de la salle des fêtes à respecter le protocole sanitaire.

Outre le début de la 4e vague de Covid-19, la réouverture des salles des fêtes survient alors que la campagne de vaccination marque le pas, compromettant sérieusement l’objectif du gouvernement de vacciner 70% de la population avant fin 2021.

Les derniers chiffres fournis par le ministre de la Santé font état de seulement trois millions d’Algériens ayant reçu les deux doses nécessaires pour atteindre l’immunité, alors que la population cible est de 20 millions.

Seulement 20% des soignants et des enseignants sont vaccinés alors que chez les étudiants, ce taux n’est que de 2%, selon les chiffres donnés ce jeudi par le Pr Kamel Senhadji sur la Radio nationale. Le président de l’Agence nationale de sécurité sanitaire a qualifié la situation de « lamentable ». Il a appelé à mettre en place « le pass sanitaire ». « Il y va de la sécurité sanitaire des citoyens », a-t-il dit.

Après avoir frôlé les 2.000 cas quotidiens fin juillet en pleine troisième vague, la courbe des contaminations a décliné jusqu’à descendre au-dessous de la barre des 70 cas par jour vers la fin octobre, un niveau jamais atteint depuis mars 2020.

Or, la courbe des contaminations a repris sa tendance haussière pour repasser au-dessus de la barre des 100 cas par jour. Ce jeudi, 152 nouvelles infections ont été recensées en 24 heures.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email