-- -- -- / -- -- --
Nationale

Covid-19 : La situation très préoccupante à Tizi Ouzou

Covid-19 : La situation très préoccupante à Tizi Ouzou

La situation concernant la pandémie de la Covid-19 est très préoccupante depuis quelques jours dans la wilaya de Tizi Ouzou, notamment au niveau du chef-lieu de wilaya et des localités d’Azazga, de Boghni, d’Amechras, d’Assi-Youcef et de Bounouh.

Selon un décompte établi, il y a un peu plus de 500 hospitalisations au niveau des structures sanitaires d’accueil et une dizaine de décès en moyenne par jour. A l’origine de cette situation trois raisons principales. Premièrement, la Covid-19, avec son nouveau variant, se propage très vite, deuxièmement, les citoyens n’arrivent toujours pas à s’accommoder avec les mesures préventives dont, notamment, le confinement, et enfin, le manque flagrant de bouteilles d’oxygène pour les patients en détresse respiratoire.

La pénurie de bouteilles d’oxygène dans les hôpitaux est telle que les médecins et autres personnels soignants assistent, impuissants, à l’agonie de leurs patients. Pour les patients nantis et un tant soit peu chanceux, ils peuvent toujours trouver une bouteille d’oxygène au marché noir. Une bouteille de 5 litres d’oxygène se vend au marché noir à 140 000DA. Il convient de rappeler que même à ce prix exorbitant, il n’est pas facile d’en trouver.

Comme ultime parade, les présidents des APC de Boghni, Assi Youcef, Amechras et Bounouh se sont réunis, jeudi dernier, au siège de la daïra de Boghni pour arrêter certaines mesures qu’ils jugent être de leur ressort. En effet, après avoir examiné la situation qui est des plus délétères, voire des plus désespérantes, ils ont décidé d’interdire, au niveau de leurs circonscriptions de compétence et jusqu’à nouvel ordre, l’organisation des mariages, ses veillées funèbres ainsi que la fermeture des stades, des salles de sport, des salles de jeux. Ils ont également décidé la limitation à moitié de ses capacités de tout véhicule de transport de voyageurs, l’interdiction de tout regroupement de personnes dans des espaces publics, la présence de plusieurs personnes dans un espace commercial ou autre épicerie, l’attablement dans les restaurants et cafés ainsi que la fermeture, pendant 15 jours, des marchés de fruits et légumes et ceux à bestiaux.

Par ailleurs, ces premiers magistrats des communes ont appelé leurs administrés à respecter scrupuleusement cette décision et surtout à se montrer plus que jamais vigilants dans leur vécu quotidien. Il convient de relever enfin que beaucoup de citoyens ont salué cette décision arrêtée par les présidents des APC de Boghni, Bounouh, Amechras et Assi Youcef et souhaité que ces mesures de prévention soient arrêtées par l’ensemble des APC de la wilaya de Tizi Ouzou. Ceci reste naturellement un vœu car la ruée vers le littoral suggère que

beaucoup de citoyens prennent à la légère cette pandémie de la Covid-19, et ce en dépit du décompte macabre. En effet, les fourgons de transport de voyageurs font le plein maximal. Sur les plages, le respect de la distanciation entre estivants est complètement ignoré. Idem dans les restaurants et cafés. La limitation du nombre de voyageurs dans les engins de transport public de voyageurs serait aussi une mesure recommandée par les spécialistes sanitaires.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email