Covid-19: hausse des contaminations à Béjaia – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Covid-19: hausse des contaminations à Béjaia

Covid-19: hausse des contaminations à Béjaia

Une hausse jugée alarmante des cas atteint de Covid-19 est enregistrée depuis quelques semaines soit, depuis la fin du mois d’octobre à Béjaïa. Cette hausse intervient après une baisse très sensible de la courbe épidémiologique du Coronavirus et ses variants qui a duré plusieurs semaines.

Les médecins ont avertis, ces deniers jours, contre une éventuelle 4ème vague à la faveur de la période de froid qui a gagné la wilaya et ces environs. Beaucoup de patients avaient été admis au CHU et certains d’entre eux n’ont pas pu faire face à la Covid-19. Et pour y faire face, la cellule de crise (Covid-19) s’est réuni la fin de la semaine écoulée afin d’évaluer la situation et décider des mesures à adopter afin de prévenir contre une une éventuelle crise. Ceci alors que les hôpitaux commencent à mobiliser leurs services afin d’accueillir les malades dans de bonnes conditions en cas de montée du nombre de sujets. En effet, plusieurs services viennent de rouvrir pour faire face à cette 4e vague de Coronavirus.

On compte le service orthopédie avec 26 lits et le service de neurochirurgie avec aussi 26 lits. Les malades ont besoin de 30 ou 45 litres par minute et parfois de 60 à 70 litres par minute. C’est ainsi que le nombre de malades hospitalisés au CHU a atteint les 68 cas dont 14 à l’unité Khéllil Amarne, dont 08 en réanimation, 14 à l’unité mère-enfant de Targa Ouzemour dont 06 femmes enceintes, 06 enfants et 02 nourrissons. Au niveau de l’EPH Franz Fanon, pas moins de 30 personnes atteintes du coronavirus y sont hospitalisées.

A l’EPH Akloul Ali d’Akbou, il y a 28 malades hospitalisés la semaine dernière. La tendance est à la hausse en ce qui concerne le nombre de malades atteint de cette pathologie virale en raison de la négligence des citoyens et le relâchement observé depuis quelques temps. Contacté M. Hafid Boudrahem, surveillant médical au CHU Khellil Amrane dira : «nous recommandons aux gens d’adopter les mesures de prévention et d’aller se faire vacciner». Notre interlocuteur tire la sonnette d’alarme et conseille aux gens d’éviter les fêtes de mariage et les lieux connaissant une grande affluence de gens.

Pour notre interlocuteur, le nombre de malades est en constante augmentation ceci alors qu’ «entre 03 à 05 malades sont admis quotidiennement aux urgences». La même tendance haussière est également observée au niveau des hôpitaux d’Amizour et Kherrata mais, à un degré moindre pour le moment, a-t-on appris.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email