-- -- -- / -- -- --
Nationale

Covid-19: Flambée inquiétante des contaminations

Covid-19: Flambée inquiétante des contaminations

L’Algérie a atteint jeudi un seuil inquiétant de contamination à la Covid-19 avec 851 nouveaux cas et  16 morts. Cette flambée de la pandémie à travers le pays serait principalement due à la campagne du référendum pour la révision de la Constitution.

«851 nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19), 397 guérisons et 18 décès ont été recensés durant les dernières 24 heures en Algérie, portant le total des cas confirmés à 65.108, des guérisons à 43.377 et celui des décès à 2.111», a déclaré le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar.

Selon des chiffres officiels, plus de  15.000 cas de contamination ont été recensés au cours des 20 derniers jours.

Le porte-parole a précisé, lors du point de presse quotidien de suivi de l’évolution de la pandémie en Algérie, que le taux de contamination à la  Covid-19 s’élève à près de 148.30 cas pour 100.000 habitants, ajoutant que les nouvelles contaminations enregistrées les 24 dernières heures représentent  2 cas pour 100.000 habitants.

Les personnes âgées entre 25 et 59 ans représentent 59% des cas de contamination au nouveau coronavirus et celles âgées de plus de 60 ans représentent 33.1%.

Les  wilayas, d’Alger (8033 cas), Oran (5.247 cas), Blida (5055 cas), Sétif (3.864 cas) et Bejaia (2.733 cas) représentent à elles seules 38.30 % des cas de contamination et 28% des décès enregistrés sur le territoire national.

Pr Fourar a également indiqué que seulement 22 wilayas n’ont enregistré aucun cas au coronavirus et 10 autres ont recensé entre un et neuf cas, alors que 16 wilayas ont enregistré dix cas et plus.

Concernant le nombre de personnes hospitalisées en réanimation, indicateur de la pression de l’épidémie sur le système hospitalier, Pr Fourar a fait état d’une légère baisse, avec  53 patients admis dans les unités de soins intensifs à travers le pays.

De son côté, le professeur Kamel Bouzid, chef du service oncologie du centre Pierre et Marie Curie du CHU Mustapha d’Alger, a imputé, dans un entretien accordé à un site électronique, la recrudescence actuelle de la pandémie du coronavirus en Algérie, à la campagne de référendum pour la révision de la Constitution, qui s’est déroulée du 7 au 28 octobre.

« Lors des meetings en faveur du referendum, on  voyait sur les différentes ‎télévisions des salles regroupant entre 600 et 800 personnes sans port de bavette et sans distanciation ‎physique », a expliqué  Pr Bouzid.

Et d’ajouter : « Il est logique de constater  maintenant, dans la première semaine qui suit cette farce, cette flambée des contaminations ».

Il a également mis en garde contre l’augmentation du nombre de contaminations parmi les personnels de la santé, au premier front dans la lutte contre le virus.

Dans le monde, la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 1.283.244 morts depuis l’apparition de la Covid-19 fin décembre en Chine, selon un bilan établi hier à partir de sources officielles.

Plus de 52.682.674 cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie et au moins 36.810.156 personnes sont aujourd’hui considérées comme guéries.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel des contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email