-- -- -- / -- -- --
Nationale

COvid-19 communication: Les autorités appelées à communiquer régulièrement

COvid-19 communication: Les autorités appelées à communiquer régulièrement

La quasi-absence d’une communication officielle régulière sur l’évolution et la propagation du coronavirus en Algérie favorise l’émergence d’une communication « parallèle » et la prolifération des fake news. Une situation qui ne fait qu’augmenter la panique et créer des phénomènes de psychose chez les citoyens, qui ne distinguent plus le vrai du faux de la situation.

Pour endiguer toute forme de propagande, les autorités publiques doivent prendre les choses en main. Il est donc important de communiquer régulièrement et surtout dire la vérité aux Algériens. C’est d’ailleurs ce que recommandent les professionnels de la santé, à l’instar de Mohamed Bekkat Berkani, président du Conseil de l’ordre des médecins. S’exprimant hier sur les ondes la Radio nationale, il a souligné la nécessité de communiquer et surtout de dire la vérité aux Algériens en ces temps de panique. « Il faut absolument communiquer, communiquer et dire la vérité », a-t-il insisté, évoquant les réserves et les critiques des praticiens concernant la gestion de la situation sur le plan communication.

« On a pris le train en marche. Le discours en lui-même n’a pas été assez développé », a-t-il précisé, affirmant que « les Algériens ne savent plus à quel saint se vouer. Selon lui, si on a dit la vérité concernant les effets de ce virus, il faut davantage communiquer sur les moyens de s’en protéger.

Ce manque de communication a, selon lui, créé des effets de panique chez les citoyens qui se sont rués sur les marchés afin de s’approvisionner en denrées alimentaires. « C’est des comportements dommageables qui n’ont pas de raison d’être », a-t-il signalé, affirmant que ce sont les mesures d’hygiène individuelle et surtout collective qui devront être respectées en évitant, entre autres, les regroupements dans les lieux publics.

Des spécialistes de la communication ont également souligné la nécessité de communiquer régulièrement et de ne pas laisser de vide. La moindre passivité dans ce domaine de la communication risque d’être exploitée par une tierce personne, notamment sur les réseaux sociaux où des informations sans fondements parfois farfelues, qui parviennent de partout sont largement partagées, augmentant ainsi la panique chez la population. Il est également recommandé d’unifier, voire de centraliser les canaux de communication officiels, d’autant que les jours passés, plusieurs responsables politiques se sont exprimés sur la situation.

Bekkat Berkani a aussi évoqué le rôle que doit jouer la population pour casser la circulation du virus, en mettant l’accent sur la prise de conscience citoyenne. Car, précise-t-il, au-delà des mesures préventives prises par les autorités comme la fermeture des établissements scolaires et l’interdiction des regroupements, ajoutées à la décision des hirakistes de suspendre temporairement les marches hebdomadaires, les mesures de prévention doivent être impérativement respectées, comme c’est d’ailleurs le cas partout dans le monde où on a même envisagé de sévir en cas de non respect des recommandations.

« C’est une pandémie qui n’épargne aucun pays ni aucun être humain », prévient ce professionnel de la santé qui dit que la pandémie est dans une phase première en Algérie, avec 72 cas confirmés. Selon lui, le phénomène va prendre une courbe ascendante. « Il faut s’attendre à beaucoup d’autres cas et c’est le moment de déclencher un mouvement de prévention général », a-t-il ajouté.

Pour ce qui du confinement, appliqué dans plusieurs pays, et qui est jusqu’à présent le seul moyen de limiter la propagation du COVID-19 en l’absence de traitement préventif ou curatif, Bekkat Berkani estime qu’il est difficile de garder la population chez elle, surtout que dès l’annonce de la décision de fermer les écoles, les lieux publics ont été pris d’assaut par les citoyens. « J’espère que nous n’arriverons pas au confinement », a-t-il dit signalant que cette étape est envisageable, voire nécessaire.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email