-- -- -- / -- -- --
Nationale

Covid-19: 409 cas dont 26 décès en Algérie

Covid-19: 409 cas dont 26 décès en Algérie

Le Covid-19 poursuit sa propagation en Algérie, avec 42 nouvelles contaminations et un décès enregistrés vendredi 27 mars.
Ce nouveau bilan porte le nombre de cas confirmés à 409 et les décès à 26.

Face à la croissante expansion du coronavirus, le gouvernement a pris une la décision d’étendre le confinement partiel à 9 wilayas.
« quarante-deux (42) nouveaux cas de coronavirus (Covid-19), dont un (01) décès, ont été enregistrés durant les dernières 24 heures, portant le nombre de cas confirmés à 409, et le nombre des décès à 26 » a révélé, le professeur Djamel Fourar, porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus.
Le cas de décès concerne une femme immigrée, âgée de 71 ans, originaire de la wilaya de Bordj Bou Arreridj.
Il a fait également état de 386 personnes soupçonnées d’être porteuses du coronavirus qui sont actuellement dans des structures hospitalières, alors que vingt-quatre (24) patients sont guéris et ont quitté les structures sanitaires.
Pour endiguer la maladie, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a décidé l’extension de la mesure de confinement partiel de 19h à 07h, à neuf wilayas.
Cette mesure, qui entre aujourd’hui en vigueur, concerne la wilaya de Batna, Tizi-Ouzou, Sétif, Constantine, Médéa, Oran, Boumerdes, El Oued et Tipaza.
Pour sa part le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a rassuré les professionnels de la santé quant à la fourniture de tous les équipements de protection du Covid-19 lors de l’exercice de leur travail.
Il a également annoncé, la réception, dans les jours à venir, d’un nombre suffisant de masques destinés aux praticiens de la santé.
Le premier responsable du secteur a également réitéré l’engagement des Pouvoirs publics à fournir toutes les conditions, notamment le transport et l’hébergement, pour permettre aux professionnels de la santé d’exercer leur travail en cette conjoncture difficile qui requiert, a-t-il ajouté, la mobilisation de tout un chacun.
La pandémie du coronavirus, qui a déjà tué plus de 25.000 personnes à travers le monde, a continué hier de dévaster l’Europe avec l’annonce d’un nombre record de morts en 24 heures pour l’Espagne, la contamination au Royaume-Uni de Boris Johnson, et une sévère mise en garde des autorités en France.
Mais si l’épicentre de la maladie COVID-19 reste l’Europe avec plus de 275.000 cas officiellement diagnostiqués, les Etats-Unis semblent en voie de dépasser à terme le Vieux continent.
Pour sa part la directrice régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique a exprimé sa préoccupation face à l’évolution de l’épidémie du nouveau Coronavirus (Covid-19) en Afrique, où désormais une quarantaine de pays sont touchés contre un seul il y a un mois.
“La situation est très préoccupante avec une évolution dramatique : une augmentation géographique du nombre de pays et aussi l’augmentation du nombre de cas infectés”, a déclaré Matshidiso Rebecca Moeti cité par des médias.
“Il y a un mois, il n’y avait qu’un seul pays dans la région africaine de l’OMS… Deux semaines plus tard, “il y avait 5 pays avec 50 cas. Maintenant, depuis deux ou trois jours, nous avons 39 pays avec environ 300 cas par jour”, soit un total de 2.234 cas à ce jour, a-t-elle détaillé.
“Il y avait aussi presque 40 décès rapportés et quelque 70 personnes guéries. Donc c’est une évolution très préoccupante”, a insisté la responsable régionale de l’OMS en appelant à son tour à “intensifier toutes les actions par les pays africains, avec l’appui de l’OMS et des partenaires”.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email