-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ils ont agressé et humilié leurs parents: deux individus arrêtés à Béjaïa

Ils ont agressé et humilié leurs parents: deux individus arrêtés à Béjaïa

Deux individus ont été arrêtés par les éléments de la 3èmesûreté urbaine, au courant de la semaine dernière, pour coups et blessures sur ascendants. «Il s’agit, d’abord, d’un homme de 36 ans ayant agressé et humilié son propre père âgé de 72 ans», indique la cellule de communication de la sûreté de wilaya.

Le prévenu a été arrêté suite à une plainte déposée par la victime. Laquelle a présenté un certificat médical d’incapacité physique de trois jours attestant les coups et blessures reçus de son fils. «L’enquête a conclu que ce denier était sous l’effet de la drogue et de l’alcool lorsqu’il a agressé son géniteur qui a désapprouvé son comportement», ajoute la même source.

Aussi, un individu âgé de 22 ans a, également, été interpellé dans une autre affaire similaire par les éléments de la 8ème sûreté urbaine pour violence sur ascendant (mère). Selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, «l’arrestation du mis en cause est intervenue suite à une plainte pour «agression menace, insulte et vol d’objets» par la mère du prévenu. Laquelle a été victime de coups et blessures voire de vol.

Le mis en cause a été présenté devant le parquet et placé en détention. En outre, une bande de dealers composée de trois individus, natifs de Béjaïa, âgés entre 20 et 32 ans a été démantelée la semaine dernière par les éléments de la brigade de recherche et d’intervention de Béjaïa (BRI).

«Les trois individus sont mis en cause d’ans une affaire de trafic de drogue dont les substances psychiatriques», indique la cellule de communication de la sûreté de wilaya précisant que «le gang activait à l’Est de la wilaya». Et d’ajouter : «les trois suspects ont été interpelés à bord d’un véhicule immobilisé sur l’accotement de la RN 09 près de la commune de Souk El-Tennine». Selon la même source «les dealers avaient en leur possession 166 plaquettes de psychotropes de type Prégabaline 30mg soit, 2400 comprimés au total».

Lesquels ont été transférés au commissariat et le véhicule appartenant à l’un des mis en cause a été saisi par les enquêteurs. Ils ont, ensuite, été présentés devant le parquet et ont été écroués pour les chefs d’accusation de «possession de substances psychiatriques, achat et vente et transport de drogue dans le cadre d’une organisation criminelle organisée, contrebande de marchandise importée et prohibée». Par ailleurs, deux individus âgés de 22 ans, ont été également arrêtés la semaine dernière par les éléments de la brigade anti-stups de la sûreté de wilaya près du centre de sport de proximité (CSP) de Tazmalt.

Les suspects sont mis en cause dans une affaire de commercialisation de drogue (Kif traité et psychotropes).

«L’interpellation de l’un des suspect devant le CSP suite à une dénonciation des habitants a permis aux enquêteurs d’arrêter le second suspect qui est son fournisseur un peu plus tard», fait observer la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Les deux dealers ont été présentés devant le parquet d’Akbou et ont été mis en examen pour «possession et commercialisation de drogue (Kif et Psychotropes) avant d’être placés en détention. 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email