Coupe du Roi Salman : De nouveau défait, le Chabab n’a pas fait long feu ! – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Coupe du Roi Salman : De nouveau défait, le Chabab n’a pas fait long feu !

Coupe du Roi Salman : De nouveau défait, le Chabab n’a pas fait long feu !

Deuxième revers de suite en Coupe Arabe pour les Belouizdadis. Lundi, le Chabab a connu son sort dans la compétition à l’arrivée de son échec cuisant devant le club émirati d’Al-Wahda (2-1).

Déjà devant la porte de sortie, le champion d’Algérie quitte prématurément le tournoi dès la phase de groupes. Un verdict confirmé d’ailleurs juste après par le résultat du match Raja-Koweït SC, les Marocains l’emportant sans problèmes (2-0).

Ils se savaient en danger, dos au mur. Pour résumer, ils n’avaient pas le droit à l’erreur. Après une entrée en lice ratée contre le Raja de Casablanca, le CRBCRB Le Chabab Riadhi Belouizdad plus couramment abrégé en Chabab Belouizdad ou encore CRB, est un club de football algérien basé dans le quartier de Belouizdad à Alger, est fondé le 15 juillet 1962. a finalement été battu sur le même score par les émiratis d’Al-Wahda et perd ainsi tout espoir de qualification pour les Quarts. Il ne pouvait en être autrement lors d’un match durant lequel le nouvel entraîneur, le Belge Sven Vendenbrock, a surpris plus d’un observateur en procédant à pas moins de sept nouveautés dans le onze de départ.

Des changements en gros qui, en plus d’étonner, n’apporteront rien de concret, l’équipe se montrant apathique. Dont une défense lourde et comme à la recherche d’automatismes, les deux buts encaissés le confirmant d’ailleurs avec des fautes de positionnement inexplicables.

Des choix qualifiés de bizarres avec, par exemple, l’incorporation de l’attaquant Mamadou Samaki qui vient tout juste de signer. Bizarre aussi ce réajustement tactique constaté à l’occasion avec le passage en 4-2-3-1 qui déstabilisera le groupe et peut expliquer, en grande partie, une nouvelle défaite qui fait mal. Avec un onze remanié plus qu’il n’en fallait, le Chabab a paru en manque de repères et comme perdu.

Surtout après l’ouverture du score par Al-Wahda qui compliquera les choses, le but concédé dans une absence totale de la défense qui multipliera les fautes d’appréciation et de marquage, intervenant juste avant la pause-citrons (44emn). Une belle réalisation émiratie, l’avant-centre argentin Facundo Kruspzky, prenant tout son temps pour ajuster Doukha sur un magistral enchainement contrôle-frappe croisée.

Il n’en fallait pas plus pour porter un sérieux coup au moral des Rouge et Blanc qui accusent définitivement le coup à l’heure de jeu et voient leurs dernières chances anéanties quand Cristian Guanca portera l’estocade en faisant le break sur une action où, encore une fois, la défense répondra aux abonnés absents. Les dés étaient jetés, le match plié malgré la réduction du score par Aymen Bouguerra qui, des 25 mètres, exécutera en fin de partie (84e) un bijou de coup franc ajoutant un peu plus aux regrets d’une participation lamentablement ratée.

Qui vient quelque peu décevoir ces milliers de fans qui n’en finissent pas de fêter le quatrième titre consécutif de leurs favoris. C’est donc déjà fini pour Laâquiba dans cette compétition gagnant en audience avec une récolte nulle (zéro point inscrit) en deux sorties jusque-là. Un statut de bons derniers également dans ce groupe D qui paraissait au départ abordable et tourne finalement à la déconfiture. Bons derniers en compagnie de leur prochain adversaire du Koweït SC, les camarades à Bouguerra, qui joueront à l’occasion pour l’honneur, essayeront, espère son public, de revenir au pays avec un succès et finir sur une note moins sombre. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email