-- -- -- / -- -- --
Sports

Coupe de la fédération de Basket-ball : 8e coupe d’Algérie pour Boufarik

Coupe de la fédération de Basket-ball : 8e coupe d’Algérie pour Boufarik

Après leur débâcle en championnat, ou le WOBoufarik est sorti par la petite porte en glanant que trois points sur les neufs que  devait récolter le club  pour être champion, lors du play-off jouait à Annaba, voilà  que les poulains du coach ‘’ Boulahya’’ avec les Merrahi, Messad , Mimouni et consort,  dans une salle ‘’ Harcha’’ survoltée et archicomble, ou plus de 4000 supporteurs Boufarikois  se sont déplacés comme toujours, pour encourager leur équipe fétiche , qui  a pris le dessus sur l’équipe adverse  du TRA Draria et remporte leur 8e coupe d’Algérie. 

Sur le terrain, il n’y avait, a partir du 3eme carton, qu’une seule équipe qui a réussi a marquer six essais a deux points en moins de vingt secondes. Cela se passait a moins de cinq minutes de la fin du match (74-60) qui tournait pratiquement à la démonstration. Et, a moins de trois minutes de la fin de la rencontre, les débats tournaient pratiquement à l’exhibition du cinq de la ville des oranges. En face, les jeunes d TRA Draria  qui avaient mis du cœur à l’ouvrage, cela ne leur suffisait pas devant un cinq magique et…une galerie toute acquise aux gars de Boufarik.

La 8e coupe d’Algérie de basket ball  gagnée par le WOB, a été remise aux joueurs du Widad de Boufarik dans une atmosphère absolument survoltée par des supporters qui ont réussi, de leur cote, a donner des couleurs chaudes a une finale qui a de nouveau consacre l’école de Boufarik.

 Au sifflet final, les boufarikois   commençaient à sortir en groupe : jeunes,  moins jeunes, en famille,  à leur point de rendez-vous, le centre -ville  de Boufarik,  appelé communément ‘’ El –Fouara’’ pour recevoir et accueillir la coupe et les joueurs ensemble afin de fêter sous les youyous  des femmes, les klaxons des voitures et surtout les fumigènes ce sacre obtenu avec vaillance. 

«  Il faut vivre ça pour y croire, ils  l’ont  fait, nous sommes tous content de cette 8e coupe, dommage, on a bien voulu avoir le doublé, mais hélas ! on l’a raté, avec cette récompense de dame coupe, l’équipe va voir encore loin l’année prochaine. » Déclare un des  supporteurs boufarikois avec émotion,  arrivé le premier de la salle harcha.  Avec l’arrivée du cortège, la fête durera presque toute la nuit, comme dans le temps.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email