-- -- -- / -- -- --
Sports

Coupe d’Algérie de football: Une finale sous haute surveillance

Coupe d’Algérie de football: Une finale sous haute surveillance

La Direction générale de la Protection civile met le paquet pour la sécurisation de la finale de la coupe d’Algérie de football qui aura lieu mardi 1er mai 2018.

Dans le cadre de la sécurisation de la coupe d’Algérie de football, la Direction générale de la Protection civile mobilise 4 000 agents et gradés ainsi que des moyens matériels pour parer à toute éventualité. C’est ainsi que nombre d’ambulances, de camions d’intervention spécialisés et de véhicules de secours seront mobilisés à cette occasion. Des équipes médicales seront également mobilisées pour les secours en cas d’affrontements entre supporters. Les sapeurs-pompiers encouragent le fair play dans les tribunes, ceci pour lutter contre la violence dans les stades. Ce phénomène a atteint des proportions inquiétantes. Il y a quelques jours, la DGSN a organisé, lors d’un forum à l’Ecole supérieure de police de Châteauneuf (Alger), une journée d’étude sur la violence dans les stades et le rôle de la Sûreté nationale dans la sensibilisation de la société civile à ce phénomène étranger à notre société.

De hauts cadres de la DGSN, des représentants de plusieurs associations et d’anciennes figures emblématiques du football algérien ont pris part à cette rencontre. Le directeur général de la sécurité publique, le contrôleur de police Aïssa Naïli, a déclaré dans son allocution que la DGSN a été toujours en avant de la lutte contre la violence en milieux sportifs, en application ferme de la loi 13-05 du 23 juillet 2013 considérée comme la référence de base pour définir les droits et les devoirs de chaque partie concernée par l’organisation de rencontres sportives. M. Naïli a indiqué aussi que la participation et le rôle de la DGSN pour contrer la violence dans les stades ne datent pas d’aujourd’hui. « La DGSN a entrepris plusieurs rencontres de proximité et organisé des conférences et des séminaires dans l’ensemble du territoire national, consacrés à la sensibilisation à la violence dans les stades », a-t-il expliqué. Avant d’ajouter que « la DGSN, et sous la supervision du directeur général, a toujours veillé à fournir toutes les conditions nécessaires pour garantir les différentes dates et manifestations sportives, et ce, grâce au travail permanent et professionnel de ses personnels. En 2017, 90 supporters ont été blessés dans des échauffourées et 130 arrétés.

Au cours d’une conférence de presse, le commissaire de police Guerdoudi Djilalli a déclaré que la violence dans les stades a connu une importante hausse entre 2016 et 2017. Il a noté qu’en 2017 il a été enregistré 90 blessés, 31 véhicules endommagés, 138 supporters arrêtés dont 102 présentés à la justice, contre 16 interventions, 70 arrestations et 54 blessés en 2016. Il y a quelques jours, des incidents graves ont eu lieu à Constantive en marge du match de football opposant le MCA à la JSK. L’auteur de l’agression dont a été victime un supporter du MC Alger a été arrêté en fin de semaine.

Une vidéo montrant l’agresseur en train de donner des coups violents à un jeune, avant de le balancer d’une hauteur d’une demi-douzaine de mètres dans l’Oued Rhummel, avait été partagée le jour du match via les réseaux sociaux, provoquant l’indignation de la population de la capitale de l’Est. Mardi 1er mai, la finale de la coupe d’Algérie opposera l’USM Bel Abbès à la JS Kabylie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email