-- -- -- / -- -- --
Monde

Coup de tonnerre en Europe: la Russie coupe le gaz à la Pologne et la Bulgarie

Coup de tonnerre en  Europe: la Russie coupe le gaz à la Pologne et la Bulgarie

C’est un véritable coup de tonnerre qui résonne dans l’Union européenne. La Russie va couper ses livraisons de gaz à la Pologne et à la Bulgarie, deux pays membres de l’UE et de l’Otan. La compagnie polonaise PGNiG l’a annoncé ce mardi après avoir été informée par le géant gazier russe Gazprom de l’arrêt de ses livraisons de gaz via le gazoduc Yamal à compter de mercredi matin 27 avril 2022.

Plaque tournante des armes occidentales à l’Ukraine, la Pologne  sert de base arrière aux opérations militaires américaines et britanniques et une zone de transit des mercenaires tout en continuant à profiter des livraisons de gaz russe. Pis encore la Pologne refuse de payer son gaz avec le rouble tel qu’exigé par Moscou.

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, qui comptait se passer du gaz russe à partir de l’an prochain, s’est fait couper l’herbe sous le pied par le Kremlin. Cet arrêt brutal devrait provoquer une inflation conséquente sur l’économie polonaise.

Des données des opérateurs des réseaux gaziers de l’Union européenne ont montré dans la journée des flux réduits via le gazoduc Yamal reliant la Biélorussie à la Pologne.

Sur fond de tensions avec les Occidentaux à propos du conflit en Ukraine, le président russe Vladimir Poutine a demandé aux pays jugés “inamicaux” de payer les livraisons de gaz en roubles via un nouveau système.

Gazprom a fait savoir dans la journée qu’il fallait que la Pologne commence dans l’immédiat à respecter le nouveau mode de paiement. Le géant russe n’a pas donné davantage de précisions et n’a pas évoqué le communiqué de PGNiG mentionnant l’arrêt possible des livraisons de gaz.

Dans un communiqué, PGNiG a dénoncé la décision de Gazprom, jugée comme une violation de contrat, et a fait savoir qu’elle entendait prendre des mesures pour rétablir ces livraisons de gaz et était en droit de demander des indemnités.

En Bulgarie, Bulgargas a également reçu la notification que les livraisons de Gazprom seront suspendues à partir du 27 avril 2022″, a également affirmé un peu plus tard le ministère bulgare de l’Economie, alors que ce pays des Balkans est dépendant à plus de 90% du gaz russe.

Après l’introduction de sanctions contre la Russie pour son invasion de l’Ukraine, le Kremlin avait averti les pays de l’UE que leur approvisionnement en gaz serait interrompu s’ils ne payaient pas en roubles depuis des comptes russes.

Des décisions qui inquiètent forcément l’Allemagne, dont les importations de gaz représentaient avant la guerre 55% des importations.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email