-- -- -- / -- -- --
Nationale

Coronavirus: Pénurie de gels et de masques

Coronavirus: Pénurie de gels et de masques

Depuis l’annonce du premier décès dû au coronavirus, les Algériens se précipitent sur les marchés et officines pour se procurer des bavettes et des gels hydroalcooliques, ces derniers se font rares pour les uns et chers pour les autres.

Avec la propagation du virus dans le pays, le port du masque devient nécessaire. Dans la rue, les gens sont équipés de gels et de bavettes, et par crainte ils ne se font plus la bise et ne se serrent plus la main. Autrement dit la psychose se propage chez les Algériens, comme nous le confirme Dalila : « Je ne rends plus visite à mes parents par peur de contaminer mon père, âgé de 80 ans, » explique cette maman de 3 enfants qui ajoute : « Dès le premier cas confirmé en Algérie, j’ai commencé à stocker les bavettes et les gels, vu l’augmentation des prix, aujourd’hui je ne regrette pas », conclut-elle.

En outre, les gens dénoncent la pénurie et les prix des masques et des gels qui ne cessent d’augmenter. « De nombreuses pharmacies sont dévalisées ; je viens de recevoir un quota de bavettes dont le prix est fixé à 60 Da l’unité, or le prix initial était de 20 DA il y a quelques jours. Il est important de savoir que ces masques ne sont valables que quatre heures, les autres dont la texture est un peu plus épaisse ont une durée de vie de huit heures » témoigne Salima, pharmacienne à Ben Aknoun.

Tout près, une autre pharmacie se trouve dans l’incapacité de répondre à la demande des consommateurs pour rupture de stock. « J’attends depuis trois jours un arrivage de masques. » On ajoute également, que les citoyens sont en situation d’angoisse.

Par ailleurs, ces produits de prévention contre une pandémie mortelle se vendent au marché parallèle. Said un jeune homme de 25 ans installé derrière son étalage informel donne son témoignage sur son commerce illicite. « J’ai vendu plus de 90 gels désinfectants ; aujourd’hui, vu la pénurie dans les pharmacies, le consommateur cherche le produit manquant et non le prix », témoigne ce vendeur qui cède le gel hydroalcoolique à 200 DA.

Contactée par nos soins le Dr Lynda Messaoudi-Benboualia explique et donne plus de précisions sur la prévention : « Le COVID 19 est un virus de la famille des corona virus. Il s’agit d’une pandémie un peu plus grave que celle du H1N1 de 2009. » « La transmission est interhumaine, elle se fait par des gouttelettes (nasales ou toux…) Comme une grippe. Il est recommandé de ne pas tousser dans la main, plutôt dans le creux du coude, ne pas serrer la main. »

Elle explique que « la durée de survie du virus sur une surface inerte est de 5 jours en particulier en atmosphère humide, ou bien à une faible température ».

Et par l’utilisation du gel en frictionnant les mains jusqu’ au poignet, entre les doigts, les pouces et la paume des mains au moins 2mn et laisser les mains sécher.

Le virus n’est pas mortel en lui-même, sauf pour les personnes qui présentent une comorbidité associée soit un diabète, soit une cardiopathie, une BPco…

A lire aussi: PROPAGATION DU CORONAVIRUS : LE NOMBRE DES VICTIMES REVU À LA HAUSSE

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email