-- -- -- / -- -- --
Sports

Coronavirus: L’Algérie sur le qui vive

Coronavirus: L’Algérie sur le qui vive

Face à la propagation inquiétante du coronavirus à travers le monde, les autorités algériennes ont décidé de prendre les précautions d’usage.
Depuis ce dimanche, des mesures particulières ont été prises, comme la réactivation du dispositif de surveillance et surtout le contrôle sanitaire dans les points de passage au niveau des frontières. C’est notamment dans les aéroports internationaux que ces dispositifs seront réactivés en vue de détecter précocement tout éventuel cas importé de coronavirus et freiner sa propagation, a indiqué hier le Dr Djamel Fourar, directeur de la prévention et de la lutte contre les maladies transmissibles au ministère de la Santé. Il a annoncé également des mesures particulières en faveur des pèlerins qui sont de retour de la Mecque dans le cadre de la omra, d’autant que l’Arabie saoudite a révélé plusieurs cas récemment.
Le Dr Djamel Fourar a assuré que toutes les mesures ont été prises dans les aéroports internationaux, d’autant que le virus s’est propagé dans divers pays avec le retour de voyageurs de Chine. « Compte tenu des derniers développements de la situation épidémiologique mondiale, marqués par la confirmation du nouveau virus dans d’autres pays, l’Algérie a pris toutes les mesures au niveau des aéroports internationaux en vue de détecter précocement tout éventuel cas et se prémunir contre l’épidémie du coronavirus », a souligné le Dr Fourar, lors d’une conférence de presse organisée hier au siège du ministère. Il a, dans ce contexte, annoncé que le ministère de la Santé envisage des mesures particulières de protection en faveur des pèlerins qui vont subir des contrôles médicaux. Cette opération de prévention s’étendra jusqu’à la période du hadj au cas où l’épidémie perdure, a précisé le Dr Fourar.
Même si l’OMS n’a pas encore déclaré l’urgence sanitaire mondiale par rapport au coronavirus, l’épidémie, qui a d’abord frappé la ville chinoise de Wuhan, a déjà touché près de 2 000 personnes et provoqué 56 morts. Elle s’étend donc rapidement. L’Algérie, comme d’ailleurs plusieurs pays, suit de près l’évolution de la situation d’un virus très contagieux. Le Dr Fourar affirme que le ministère continue de considérer que le risque de propagation du virus sur le territoire national est faible et confirme, encore une fois, qu’aucun cas suspecté ni confirmé n’a été enregistré à ce jour. « Nous avons pris toutes les mesures », a-t-il rassuré. Les équipes médicales placées au niveau des aéroports sont appelés à renforcer la vigilance et prendre en charge d’éventuels cas de personnes touchées par le coronavirus, mettant ainsi à exécution les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les vols en provenance de Chine et qui atterrissent en Algérie font l’objet de mesures particulières. D’autres vols sont considérés également, à risque notamment, ceux provenant de Pékin, Dubaï, Istanbul, Abu Dhabi et Doha.
Au niveau des aéroports, les voyageurs qui arrivent de ces pays sont sensibilisés et avertis sur les symptômes de cette maladie, comme la fièvre, la toux et les courbatures. Les passagers doivent absolument se diriger vers les équipes médicales installées au niveau de l’aéroport.
Il est à souligner que la mystérieuse pneumonie appelée « 2019-nCov », nouveau coronavirus, se propage rapidement, et a déjà fait une cinquantaine de morts et touché des milliers d’autres, selon le dernier bilan. Des dizaines de millions de personnes sont actuellement confinées dans des zones de propagation en Chine. Depuis, des cas de ce virus, qui se transmet par les voies respiratoires, ont été décelés ailleurs en Asie, mais aussi aux Etats-Unis et en France, où trois cas, les premiers en Europe, ont été avérés.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email