-- -- -- / -- -- --
Nationale

Coronavirus: 3.7 milliards de DA pour faire face à l’épidémie

Coronavirus: 3.7 milliards de DA pour faire face à l’épidémie

Pour faire face à la propagation inquiétante du coronavirus (COVID-19) en Algérie, le Conseil des ministres a débloqué, avant-hier, un budget préliminaire de 3,7 milliards de DA.

Afin de prendre en charge les dépenses urgentes face au coronavirus, il a été décidé, lors de la réunion du Conseil des ministres présidée par le président de la République Abdelmadjid Tebboune, de consacrer 3,5 milliards de DA à l’acquisition de produits pharmaceutiques, médicaments et moyens de prévention, 100 millions de DA au dépistage du coronavirus et prestations, et 100 millions de DA pour l’acquisition de caméras thermiques.

Le président Tebboune a incité à faire preuve de vigilance et à reporter, au besoin, les manifestations internationales prévues en Algérie, et programmer les rendez-vous sportifs à huis clos.

Au terme des travaux du Conseil, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a présenté un exposé sur la situation actuelle du coronavirus à travers le monde et les mesures prises par l’Algérie pour faire face à cette épidémie, notamment à travers le renforcement du contrôle au niveau des aéroports, ports et frontières terrestres, notamment pour les vols en provenance d’Europe.

Benbouzid a précisé avoir instruit les responsables des établissements hospitaliers devant accueillir les patients atteints du Covid-19 à l’effet d’inventorier tous les équipements nécessaires en l’espèce dont ils disposent pour assurer la prise en charge optimale des malades, ajoutant leur avoir donné des instructions fermes pour qu’ils l’informent de tous les détails sur le nombre de boxes, de lits et d’équipements à leur disposition.

Dans le même contexte, le directeur général de la Prévention au ministère de la Santé, le Dr Djamel Fourar, a recommandé, hier à Alger, d’éviter les déplacements à l’étranger afin d’empêcher l’importation du coronavirus, mettant en garde contre le risque que celui-ci ne devienne « autochtone ».

« Le dispositif de surveillance du virus est maintenu et la crainte pour l’Algérie demeure l’importation des cas à travers les voyages à l’étranger », a déclaré le Dr Fourar, lors d’une conférence de presse, conviant, à nouveau, les citoyens à limiter leurs déplacements à la nécessité absolue, avant de faire savoir qu’aucun nouveau cas confirmé ne s’est ajouté au bilan établi à 20 détectés à ce jour.

Tout en relevant qu’il n’existe aucun cas « autochtone » de Covid-19 en Algérie, il a rappelé que le ministère de la Santé s’attelle à établir une enquête épidémiologique pour tous les cas importés afin d’identifier les sujets contacts, les prendre en charge et éviter que le virus ne devienne « autochtone » dans le pays.

De son côté, le chef de service des maladies infectieuses à l’EHS de Boufarik, le Dr Mohamed Yousfi, a tenu à souligner la nécessité de poursuivre l’enquête

épidémiologique autour des cas confinés, rappelant que 14 sujets ne présentant pas de symptômes de coronavirus sont en isolement dans cette unité, alors que les résultats d’analyses pour huit cas suspects sont attendus dans la journée.

Il convient de noter que la Compagnie nationale Air Algérie, a suspendu temporairement ses vols vers l’aéroport de Milan (Italie), à partir d’aujourd’hui.

Air Algérie a mis à la disposition des personnels naviguants des kits sanitaires (gants, masques et combinaisons spéciales) lors des vols à destination des régions où a été enregistré le virus, outre la désinfection des avions avant le décollage et après l’atterrissage.

A lire aussi: CORONAVIRUS : UN CONSEIL DES MINISTRES CONSACRÉ À L’ÉPIDÉMIE

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email