Coopération algéro-qatari dans l’industrie pharmaceutique : L’exportation de  médicaments en tête – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Coopération algéro-qatari dans l’industrie pharmaceutique : L’exportation de  médicaments en tête

Coopération algéro-qatari dans l’industrie pharmaceutique : L’exportation de  médicaments en tête

Promouvoir l’exportation  des produits pharmaceutiques fabriqués localement vers le Qatar a été au centre de la rencontre tenue, ce jeudi, entre  le ministre de l’Industrie pharmaceutique Ali Aoun et l’ambassadeur du Qatar en Algérie, Abdulaziz Ali Naama.  C’est ce qu’indique un communiqué du ministère publié sur sa page Facebook.

Cette audience qui  s’inscrit, en effet,  dans le cadre du renforcement des relations algéro-qataris a permis aux deux parties d’approfondir les relations de coopération bilatérale dans le domaine de l’industrie pharmaceutique,  en vue de développer le partenariat et de promouvoir l’exportation des produits pharmaceutiques vers le Qatar, a souligné  le communiqué. 

Ainsi, il a été convenu de communiquer au ministère de la santé publique de l’État du Qatar la liste des médicaments fabriqués en Algérie, afin de soutenir leurs exportations vers ce pays frère, mais aussi de présenter le potentiel relatif à l’investissement dans le secteur de l’industrie pharmaceutique et d’encourager les concessionnaires sur le terrain, a ajouté  la même source. 

Par ailleurs, il est question d’une perspective d’investissement à travers un partenariat qataro-algérien visant l’implantation d’une usine en Algérie, a conclu  le communiqué. Il faut noter que  la question de l’exportation des médicaments a été au centre des  préoccupations majeures du ministère  de l’industrie pharmaceutique. 

De ce fait, Ali Aoun avait annoncé, il y’a deux mois, lors d’une visite inopinée à l’Agence nationale des produits pharmaceutiques l’élaboration prochaine d’une circulaire pour obliger les producteurs nationaux de médicaments à dédier une partie de leur production à l’exportation, en vue de réduire le montant de la facture d’importation de leurs intrants de contribuer à la stratégie nationale de diversification des exportations. 

Dans le même sillage, pour en savoir plus sur les exportations de notre pays en matière de médicaments,  le Dr Ladjadj Ouiza, inspectrice générale du ministre de l’industrie pharmaceutique, avait  indiqué à  la radio nationale chaîne I, de la radio nationale en mai 2022,  que le montant actuel ne dépasse pas le seuil des 50 millions d’euros par an. 

Elle avait estimé  que « ce chiffre reste loin du grand potentiel dont jouit  l’Algérie et qui n’est pas à la hauteur de ses ambitions dans ce domaine », ajoutant que « le continent africain a cruellement  besoin de nombreux médicaments pour faire face à plusieurs maladies et épidémies, dont on peut dire qu’elles ont disparu de notre pays, notamment les médicaments pour les maladies infectieuses et virales et les antibiotiques ». 

Selon la même responsable, l’Algérie peut répondre à la demande africaine de ces produits pharmaceutiques en affectant des producteurs locaux pour produire et exporter ce type de médicaments, notons que le problème lié à la rareté du médicament « Ventoline » pour les patients asthmatiques au cours de la période récente sera résolu dans un avenir proche. Pour rappel, L’ex  Ministre de l’Industrie Pharmaceutique le Dr Abderrahmane Djamel Lotfi Benbahmed avait  reçu en audience le 14 décembre 2021, au siège du ministère, l’Ambassadeur du Qatar à Alger. 

Abdulaziz Ali Naama Al-Naama, au cours de laquelle le ministre avait passé en revue l’évolution et les performances enregistrées par le secteur de l’industrie pharmaceutique algérienne à travers la croissance de son tissu industriel notamment dans la fabrication de produits pharmaceutiques à haute valeur ajoutée et destinés à l’exportation. 

Cette rencontre avait également les mêmes objectifs à savoir examiner  les potentialités et les opportunités de coopération bilatérale dans le domaine de l’industrie pharmaceutique en vue de développer le partenariat et promouvoir l’exportation des produits pharmaceutique vers le Qatar.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email