Conversion des crédits CPA pour les souscripteurs LPP – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Conversion des crédits CPA pour les souscripteurs LPP

Conversion des crédits CPA pour les souscripteurs LPP

Les clients du Crédit Populaire d’Algérie (CPA) ayant bénéficié de crédits classiques pour l’acquisition d’un logement LPP peuvent, désormais, le transférer à la formule « Idjara immobilier » (Location menant à la propriété), relevant de la Finance islamique.

C’est ce qu’a indiqué le chef du département Finance islamique au CPA, Sofiane Mazari, affirmant que ce transfert était possible depuis le 1er septembre passé.

Les bénéficiaires des logements LPP désirant obtenir un prêt pour l’achat de leurs logements selon la formule « Idjara Immobilier », avaient déjà signé un engagement portant conversion du financement classique à des formules conformes aux préceptes de la Charia, en attendant l’entrée en vigueur effectif de la convention.

Les clients de la banque signataires de cet engagement peuvent désormais réaliser cette conversion, et les bénéficiaires qui n’avaient pas signé l’engagement peuvent, eux aussi, réaliser cette conversion en des formules conformes aux préceptes de la Charia sous certaines conditions, selon le même responsables.

La relance du mécanisme de financement des logements LPP selon la formule de Finance islamique par le CPA, intervient en concrétisation de la convention signée, en 2021, entre la banque et l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) en 2021, a indiqué Mazari dans une déclaration à l’APS.

Dans le même contexte, M. Mazari a révélé que le CPA a enregistré une hausse considérable de dépôts dans le cadre de l’activité de la finance islamique, estimait à 30,7 milliards DA jusqu’à la fin du mois d’août, soit un taux de 120% sur une base annuelle.

Le même responsable a relevé que la valeur des dépôts enregistrés à fin août de l’année écoulée, a été estimée à 14,01 Mds de DA. Ajoutant que la banque a connu, cette année, « le recouvrement de ressources considérables, d’autant plus qu’elle a enregistré un taux de croissance dans les dépôts, soit à travers les comptes d’épargne ou les comptes chèques, dépassant 100% ».

Mensuellement, les dépôts connaissent dans le cadre de la finance islamique au sein du même établissement bancaire, un taux de croissances oscillant entre 7% et 8%, selon les dernières données de la banque publique qui enregistre actuellement, depuis le lancement de ses prestations de finance islamique, 28 produits dont 7 produits bancaires relatifs à l’épargne et 21 produits de financement destinés aux particuliers, aux professionnels et aux établissements.

Quant au nombre des comptes ouverts, il a doublé au niveau des 100 guichets dédiés à la finance islamique, passant de quelque 21.500 comptes en août 2022 à 42.300 comptes à fin août de l’année en cours 2023.

Mazari a également expliqué qu’un programme a été tracé, en vue de créer 10 agences dédiées à la finance islamique, dont 5 seront réceptionnées avant la fin de l’année en cours, dans l’objectif de consolider le rapprochement avec les clients, tout en améliorant leur prise en charge, au regard de « la très forte demande enregistrée sur les produits bancaires islamiques ».

Ainsi, le produit le plus demandé au niveau de la banque est le crédit « Mourabaha Equipements » qui permet aux clients d’acquérir les meubles ainsi que les équipements électroménagers produits localement, selon le même responsable.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email