-- -- -- / -- -- --
Nationale

Convention entre le CHU de Tizi-Ouzou et la wilaya de Tamanrasset

Convention entre le CHU de Tizi-Ouzou et la wilaya de Tamanrasset

Dans le cadre de la coopération médicale, une convention de partenariat a été signée, jeudi dernier, à Tizi-Ouzou entre le CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou et la wilaya de Tamanrasset.

Les deux paraphes apposées sur le document portant convention ont été assurées d’un côté par le Pr Abbas Dziri en sa qualité de représentant du CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou et de l’autre par le directeur de la santé et de la population (DSP) de la wilaya de Tamnrasset, Amar Bensnouci, en tant que représentant de cette wilaya.

En marge de cette convention de coopération médicale, le Pr Dziri est longuement revenu sur les missions menées par ses équipes médicales dans cette wilaya du sud du pays dans un passé récent.

Le DG du CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou, qui a précisé que la nature de ces missions précédentes étaient menées dans un cadre humanitaire et bénévole, a déclaré que ses équipes ont assuré 732 consultations spécialisées, 1162 simples consultations médicales et plus de 100 interventions chirurgicales, notamment de nature ophtalmologique et ectopie testiculaire. La chirurgie ectopie testiculaire a concerné plus exactement 26 enfants.

Le Pr Dziri, qui a insisté sur l’enthousiasme manifesté par ses équipes médicales dans ces missions dans la wilaya de Tamanrasset, a souligné que la première (mission) a été menée au cours du mois de janvier de l’année en cours et la deuxième du 4 au 11 février de la même année. « La troisième, poursuit le DG du CHU de Tizi-Ouzou, est prévue pour le mois de mai prochain. »

Pour sa part, Amar Bensnouci commencera son intervention en témoignant de la vive gratitude manifestée par la population de Tamanrasset à l’égard des médecins du CHU de Tizi-Ouzou pour les soins qu’ils leur ont été assurés avec amour et abnégation. Ensuite, le DSP résumera la situation médicale et hospitalière de sa wilaya qui se présente ainsi : en matière de projets infrastructurels de santé, trois sont en pleine réalisation.

Le premier projet est un EPH (établissement public hospitalier) d’une capacité de 240 lits lequel est implanté à Aïn Salah.

Le deuxième est un hôpital de 60 lits dans la daïra de Tinezaouatine et le troisième est un hôpital de 61 lits implanté à Aïn Guezam. S’agissant de la ressource humaine, Amar Bensnouci a relevé que pas moins de 70 spécialistes sont en fonction dans la wilaya de Tamanrasset.

« Toujours est-il, précise t-il, que nous manquons de spécialistes en neurologie et radiologie ». Le DSP de Tamanrasset a indiqué également que des médecins de l’ANP font bénéficier de leur science médicale la population civile de sa wilaya au niveau de l’EPH.

A cela, s’ajoute la mission médicale cubaine. A ce moment, le Pr Abbas Dziri reprendra la parole pour souligner que les hôpitaux de Tamanrasset sont munis d’appareils et d’outils médicaux d’une très haute technologie, et cela sans compter l’élément humain important en nombre et en compétence.

« Le seul inconvénient dans cette wilaya du sud du pays, a signalé le DG du CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou, est la grande superficie de son territoire ; en d’autres termes, une localité est si éloignée de l’autre d’où la difficulté pour le médecin de se mettre en contact avec son patient pour lui assurer les soins nécessaires ».

Concernant enfin l’aspect juridique et pratique de cette convention entre la wilaya de Tamanrasset et le CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou, le Pr Abbas Dziri a noté que désormais ce partenariat est appuyé par un budget octroyé par l’Etat.

« La billetterie, la prise en charge de nos équipes médicales et d’autres dépenses liées à ces missions à Tamanrasset seront dorénavant couvertes par l’Etat », a conclu le DG du CHU Nedir Mohamed de Tizi-Ouzou.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email