-- -- -- / -- -- --
Nationale

Constitution: La mouture finale entre les mains des députés

Constitution: La mouture finale entre les mains des députés

La mouture finale du projet de révision de la Constitution a été présentée ce mardi, devant la Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés à l’Assemblée populaire nationale (APN) par le Premier ministre, Abdelaziz Djerad. Cette présentation s’est déroulée en présence de Slimane Chenine, président de l’APN et du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Belkacem Zeghmati.

Devant la Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés, M Djerad a  affirmé que l’amendement constitutionnel constituait « l’un des principaux engagements » du Président de la République pour l’édification de l’Algérie nouvelle.

« Le projet de révision de la Constitution, initié par le Président de la République, vient en consécration et en exécution de l’un de ses principaux engagements dans le domaine politique pour l’édification d’une nouvelle République », a déclaré le Premier ministre.

Il a également indiqué que la concrétisation des « engagements sincères » du président Abdelmadjid Tebboune exige de tous les Algériens de faire preuve de réalisme et de se focaliser sur les questions cruciales de la Nation, inhérentes aux fondements pérennes de l’Etat.

Pour M. Djerad, l’amendement constitutionnel se veut une étape très importante, voire charnière dans la vie politique de notre pays, d’autant qu’il favorise une véritable séparation des pouvoirs et renforce la relation entre le Gouvernement et le Parlement. Les membres de la Commission ont procédé, hier, au débat de ce texte qui se poursuivra aujourd’hui avant sa soumission, demain, au vote des députés lors d’une séance plénière.

Avant de passer au vote, il sera procédé à la présentation du projet du texte par le représentant du gouvernement, à savoir M. Abdelaziz Djerad,  ainsi que du rapport de la Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés à l’APN. Le texte doit obtenir le quitus du Parlement , jeudi, avant d’être soumis à un référendum populaire le 1er novembre, date anniversaire du début de la Guerre de libération nationale, où « le peuple, source de tout pouvoir, dira son dernier mot. Il convient de noter que le projet de révision de la Constitution a été adopté, dimanche dernier, par le Conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune.
Le projet de révision de la Constitution comprend une série de propositions contenues dans six axes, à savoir, les « Droits fondamentaux et libertés publiques », le « Renforcement de la séparation et de l’équilibre des pouvoirs », l’« Indépendance de la justice », « La Cour constitutionnelle », la « Transparence, prévention et lutte contre la corruption » et « L’Autorité nationale indépendante des élections ».         

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email