-- -- -- / -- -- --
Nationale

Constantine : Lourd bilan des incendies de Djebel El Ouahch

Constantine : Lourd bilan des incendies de Djebel El Ouahch

La cellule de crise installée au cabinet du wali de Constantine à la suite du terrible incendie qui a presque anéanti la plus importante forêt de la région, a livré ce samedi un bilan provisoire sur les dégâts causés par les flammes.

Les services de sécurité ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de ce désastre écologique et économique, marqué par plusieurs départs de feux. C’est dire qu’un acte criminel n’est pas à écarter, et qui serait à l’origine du drame.

Le bilan provisoire fait état de 350 hectares de surface forestière détruite, dont 40 hectares de forêts et 310 hectares de maquis. En détails, les flammes ont eu raison de 25 hectares de pins d’Alep, 525 arbres fruitiers, 136 ruches, une centaine de bottes de paille, trois veaux, une vache, et trois chiens de chasse. Deux demeures situées en pleine forêt, un cyclomoteur, 30 bottes de foin, en plus de 5 étables d’animaux ont connu le même sort, apprend-on auprès du conservateur des forêts de la wilaya et membre de la commission de crise, M. Moussa Chenafi. Ce responsable a également signalé la destruction totale d’un semi-remorque chargé d’une quarantaine de motos qui était garé sur le bas-côté de l’autoroute Est-Ouest pendant la nuit de jeudi à vendredi.

Cela sans compter la faune qui vivait dans la région dont certaines espèces d’oiseaux notamment celles endémiques à la forêt de Djebel El-Ouahch. La forêt est à la lisière de plusieurs communes dont celles de Constantine, Didouche-Mourad, Zighoud Youcef et Ben-Badis.

A noter que le tronçon autoroutier au niveau du contournement de la forêt a été coupé à la circulation dans la nuit de jeudi à vendredi. Les automobilistes et chauffeurs de camions, piégés par les flammes, ont été contraints de prendre une déviation sur la RN 3 reliant Constantine à Skikda.

Le directeur de la Protection civile, également membre de la cellule de crise dirigée par le SG de la wilaya, a assuré la population constantinoise, notamment celle se trouvant à proximité des foyers de l’incendie, que toutes les dispositions ont été prises pour éviter de nouveaux départs de feux, l’incendie étant totalement maîtrisé. Car ce n’est qu’au bout de 72 heures de lutte que cet incendie a été éteint. Des moyens colossaux ont été déployés par la direction de wilaya de la Protection civile épaulée par celle de la wilaya d’Oum El-Bouaghi. Deux hélicoptères de lutte contre les incendies ont par ailleurs été dépêchés d’Alger.

Les « bombardiers d’eau » ont d’ailleurs été réquisitionnés pour surveiller la propagation du feu durant les dernières 12 heures, mais aussi pour s’assurer que tous les foyers sont éteints, selon la Protection civile.

Pas moins de 30 véhicules anti-incendie, deux colonnes entières de la Protection civile venues des wilayas de Constantine et Oum-El-Bouaghi, ont été mobilisés.

L’opération a enregistré le déploiement de près de deux cents sapeurs-pompiers. D’autres organismes étatiques et privées ont fourni leur aide dont deux entreprises locales, sans oublier l’apport non négligeable de la population des zones touchées.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email