-- -- -- / -- -- --
Nationale

Constantine : Les futures «blouses blanches» en colère

Constantine : Les futures «blouses blanches» en colère

Le mouvement des étudiants en pharmacie prend de l’ampleur à Constantine. Les étudiants de la capitale de l’Est ont haussé le ton hier après un peu plus de deux semaines de débrayage.

Plus de 3 000 futurs pharmaciens ont initié une marche à partir de la faculté de pharmacie vers le centre hospitalo-universitaire, scandant quelques slogans dénonçant le mutisme de leur tutelle.

Un impressionnant cordon policier les a toutefois empêchés de quitter l’enceinte universitaire afin d’éviter que le mouvement ne prenne une dimension difficilement maîtrisable, sachant que la tension sociale est à son paroxysme et que des intrus pourraient s’infiltrer à l’intérieur de la « foule blanche » pour semer le désordre.

Les étudiants, dont beaucoup sont en fin de cycle, ont brandi une série de revendications dont l’ouverture de postes au sein des centres hospitalo-universitaires, la diversification de la formation universitaire par l’ouverture de spécialité biologiques, cliniques ou encore en rapport avec l’industrie pharmaceutique à même d’élargir le champ d’activité pour futures diplômés, ceci en sus de la revendication qui revient presque à chaque débrayage : celle relative à la révision du grade.

Les contestataires réclament une revalorisation de l’échelle 13 à la 16, ce qui leur permettra d’égaler leur condisciples, les médecins.

Par ailleurs et non loin de la faculté de pharmacie, les étudiants en chirurgie dentaire, en débrayage eux aussi depuis le début de la semaine, ont menacé de faire monter la pression si l’administration continue d’ignorer leurs revendications.

Au moins 1 000 étudiants ont pris part hier à un sit-in à l’intérieur du département pour exiger de meilleures conditions de formation. Les futures dentistes réclament, pour leur part, plus de moyens leur permettant d’accomplir dans les meilleures conditions leur cursus. Ils exigent plus de laboratoires et plus de matériel pédagogique, en sus de l’ouverture de concours pour le résidanat.

La réévaluation du classement du chirurgien dentiste figure également parmi les revendications des contestataires. Ils exigent une revalorisation de l’échelle 14 à la 16, avons-nous appris sur place. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email