-- -- -- / -- -- --
Nationale

Constantine: Le nombre de malades du cancer en hausse

Constantine: Le nombre de malades du cancer en hausse

Un projet sera lancé incessamment à Constantine par l’association Waha d’aide aux malades du cancer.
Un hôpital pour enfants atteints sera construit à proximité de Dar waha, structure inaugurée en novembre 2019 pour l’accueil des malades et leurs accompagnateurs appelés à subir des séances de soins, radiothérapie ou chimiothérapie, dans les structures sanitaires de Constantine.
Pour cela, l’association avait sollicité l’ex-wali pour l’octroi de l’assiette devant accueillir le projet et devrait relancer l’actuel chef de l’exécutif de wilaya, partant, ses membres espèrent lancer le chantier le 15 du mois en cours, coïncidant avec la Journée internationale du cancer de l’enfant célébrée le 15 février de chaque année.
En 2019, la structure Dar Waha a accueilli 3 194 personnes dont la plupart sont des femmes, avec une fréquence de 82 malades par mois durant le premier semestre et de 98 durant la seconde partie de l’année.
Pour rappel, Dar waha, composée de quatre résidences de 84 lits, a été réalisée grâce notamment aux donations de ses membres et autres mécènes. Le projet avait été lancé en 2014 et inauguré en novembre dernier. L’objectif étant de soutenir les personnes atteintes du cancer et leurs proches.
La prolifération de la maladie connaît des proportions alarmantes, à en croire les chiffres diffusés hier. Au niveau national, les statistiques font ressortir près de 50 000 nouveaux cas pour 2019. Chez les femmes, le mal fait près de 12 000 nouveaux cas.
A Constantine on avance un peu plus de 1 300 nouveaux malades dont trois sur cinq sont des femmes. Soit un peu plus de790 malades femmes contre 570 hommes, nous précise-t-on à l’association Waha qui se base sur des chiffres fournis par les différentes structures spécialisées et sur ceux de l’ONS.
Selon ces chiffres, le cancer du sein caracole en tête des cas tumoraux avec environ 50% de malades sur près de 800 femmes atteintes. Le cancer du côlon-rectum vient loin derrière avec près de 10% des cas, et celui de la thyroïde ou encore du poumon, lequel touche désormais de plus en plus de femmes à en croire le professeur Aïcha Djemaa Bendjazia, chef de service du CAC-Constantine qui précise que le tabagisme, jadis phénomène masculin, touche de plus en plus la gent féminine. Chez les hommes, le cancer du côlon-rectum enregistre le taux le plus élevé avec près de 18%, suivi de celui du poumons avec 16% et de l’estomac ou encore la prostate avec près de 14%, ceci pour les chiffres validés pour l’année 2017. La responsable de la structure située au CHU Dr Benbadis a par ailleurs précisé que 1 480 malades ont été traités par radiothérapie durant l’année 2019, sachant que près de 40% sont sous chimiothérapie, soit 1 000 autres cas. Cela ramène le nombre de malades traités au niveau du service à près de 2 500 patients, ajoute le professeur. Pour l’oncologue, les principales raisons de la prolifération de la maladie seraient liées au mode de vie, notamment l’alimentation anarchique, la hausse du tabagisme qui touche désormais les deux sexes et le manque de mobilité (l’activité sportive).
En résumé, à Constantine, le cancer aurait une incidence de près de 110 malades sur 100 000 habitants chez les hommes et 161 cas chez les femmes sur une population de 100 000 constantinoises. Un travail plus approfondi a été en outre effectué par les membres de Waha d’aide aux malades du cancer et qui peut constituer un outil de travail pour les services sanitaires au niveau des 12 municipalités de la capitale de l’Est. La répartition des nouveaux cas de cancer a été réalisée par commune et par sexe. Ce tableau fait ressortir une proportion de 44% de nouveaux cas enregistrés à Constantine, suivie d’El-Khroub avec 20% et de Hamma Bouziane et de Zighoud-Youcef avec respectivement 6% et 4%. Sachant que la maladie connaît une hausse de près de 6% par an.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email