-- -- -- / -- -- --
Nationale

Constantine : La mobilisation ne fléchit pas

Constantine : La mobilisation ne fléchit pas

La mobilisation n’a pas fléchi ce vendredi lors du quatorzième vendredi des manifestations populaires. Ils étaient des milliers à sortir dès 14 heures dans les principales artères de la ville dans un élan de maintien de pression sur les tenants du pouvoir actuel. Bedoui et Bensalah continuent d’être les cibles des manifestants qui exigent leur départ.

« La crise est politique et non constitutionnelle », scandaient les manifestants dans un message au chef d’état-major, qui a réitéré dans son dernier discours à partir de la quatrième Région militaire, où il était en visite de travail, l’attachement de l’institution militaire à organiser au plus tôt l’élection présidentielle. « Yakfina masrahiyet, ya el Gaïd rouh akhtina, daoula madanya machi askarya » (Cessez la comédie, Gaïd laissez-nous tranquille, Etat civil et non militaire)

Hommes, femmes et enfants ont sillonné comme d’habitude le boulevard Belouizdad (ex-Saint-Jean) et la rue Abane-Ramdane anciennement Rue Roll, avant de marquer une halte au niveau de la place des Martyrs, où de riches débats furent engagés par les manifestants. Beaucoup ont critiqué l’entêtement du vice-ministre de la Défense nationale à faire fi des aspirations populaires « légitimes ». Il était aussi clair que d’aucuns ne pouvaient croire que des élections présidentielles puissent être organisées à la date annoncée par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah. « Un revers suffisamment solide pour le pousser (Bensalah NDLR) à quitter le poste qu’il occupe par intérim contre la volonté populaire », lâche un manifestant, universitaire de son état.

« Notre seul souhait est de pouvoir vivre dans un Etat de droit où les citoyens seront libres de choisir leurs dirigeants, lesquels devront faire leur travail et surtout rendre des comptes en toute transparence à ceux qui les ont élus », nous dit un citoyen avant d’ajouter : « Mais aussi et surtout aux services de sécurité et aux militaires en particulier de faire le leur en dehors de la sphère politique ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email