-- -- -- / -- -- --
Sports

Constantine fête dans la liesse le deuxième titre des Sanafir

Constantine fête dans la liesse le deuxième titre des Sanafir

Des scènes de liesses rarement vécues par les Constantinois ont plongé depuis samedi soir la cité millénaire dans une atmosphère d’euphorie collective.
Les supporters du club sportif Constantinois ont convergé par milliers des quartiers les plus éloignées vers le centre-ville pour fêter le deuxième sacre de l’histoire du club cher aux sanafir. Aux sons des klaxons, tambour et autre trompette garnis aux couleurs vert et noir, des centaines voir des milliers de véhicules ont défilé savourant, jusqu’au petit matin pour certains, l’événement.
Leur équipe avait en effet réussi à ramener les trois points du stade Brakni de Blida où elle a affronté dans le cadre de l’avant dernière journée du championnat l’USMB.
Le club avait pourtant besoin d’un petit point pour s’adjuger le titre avant la clôture la semaine prochaine de la saison qui fut rappelons-le riche en rebondissement. Bien que leur équipe avait caracolé depuis la cinquième journée à la tête du classement, les fans du club constantinois sont resté dubitatifs tant les probabilités et les changements dans le peloton de tête faussaient tous les pronostics.
Tantôt l’ES Sétif tantôt le MC Alger ou encore le MC Oran et à quatre journées de la fin le NA Hussein Dey et la JS Saoura ne pointe au sommet, plusieurs clubs habitués au sacre s’accrochèrent à l’idée que le titre n’était pas acquis par les camarades de Abid tentaient de le délogeait n’eut été le « savoir-faire » d’un bloc plutôt bien rassemblé autour du coach Amrani ou encore des fois la chance où face à quelques débâcles du club constantinois, ses poursuivant immédiats essayaient le même sort. Ce qui fera d’ailleurs dire à un dirigeant d’un club du centre « laissez là elle est éclairée » transcription de la citation arabe « outroukouha inaha maamoura »

Ce second sacre place désormais le club de Cirta seul à la septième place des clubs les plus titrés, juste après le Mouloudia d’Oran, sixième avec quatre titres. Un classement qui reste bien entendu largement dominé par les 14 titres de la JS Kabylie

Arama Tarek , manager du club s’est dit très fier d’avoir réussi là où se prédécesseurs ont échoué. Il ne manquera pas tout de même de dédier cette grande victoire « du doyen des clubs à tous ceux qui de loin ou de près ont participé à donner à ce club toute sa grandeur ». Dirigeants, joueurs et surtout supporters infatigables, véritable poumon du club ont tous contribué aux côtés de l’entreprise Abar propriétaire du club, à la concrétisation de cet objectif qui n’a pas été facile à atteindre » dira Arama, contacté par téléphone. Il ajoutera que même si quelques uns avaient à certains moments douté : Ce titre on l’a eu grâce au travail accompli par tout le groupe, on est resté 24 journées de suite au sommet du classement, c’est dire que nous n’avons pas volé ce titre, on le mérite amplement », avant d’ajouter « moi, je suis resté confiant et je savais qu’on allait l’avoir ce titre et Dieu Merci on l’a eu ».

Le wali de Constantine a affirmé  pour sa part que la victoire du club est celle de tous les sportifs de Constantine.
Il rappellera les exploits des footballeuses du FCC qui ont réussi à décrocher la coupe d’Algérie ou encore celles des U20 de la JF Khroub, championnes d’Algérie dans leur catégorie.

.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email