-- -- -- / -- -- --
Nationale

Constantine : Des dealers arrêtés et des psychotropes saisis

Constantine : Des dealers arrêtés et des psychotropes saisis
Les services de sécurité sur les traces des trafiquants

Les éléments de la brigade de renseignement et d’intervention (BRI) de la sûreté de wilaya de Constantine ont réussi cette semaine à démanteler un réseau de trafic de stupéfiants. Cinq personnes ont été arrêtées et près de 2 400 unités de prégabaline-300 mg ont été saisies au cours de l’opération.

L’intervention des policiers a été opérée suite à des informations parvenues à la brigade quant à la tenue d’une transaction devant avoir lieu dans un quartier de Constantine où il était question de vente d’une importante quantité de psychotropes. Les investigations et des recoupements permettront aux enquêteurs d’identifier le lieu du négoce. La souricière qui sera alors tendue au moment des échanges  permettra aux éléments de la BRI de mettre la main sur les cinq dealers. Au total 2 360 unités de prégabaline-300 mg de fabrication étrangère et une somme d’argent évaluée à près de 173 millions de centimes seront par ailleurs saisies au cours de l’opération.

Agés entre 24 et 30 ans, les mis en cause dont l’un est originaire d’une wilaya du centre du pays ont été présentés devant le procureur de la République territorialement compétent, ils devront répondre des chefs d’inculpation de pratique illégale d’un métier en rapport avec la santé, détention et vente sans agrément de produits pharmaceutiques et de contrebande.

Par ailleurs, deux individus impliqués dans un vol de produits psychotropes d’une société spécialisée dans la vente de produits pharmaceutiques ont été arrêtés par les enquêteurs de la police judiciaire du septième arrondissement de la sureté urbaine de Constantine.

Les policiers ont agi sur plainte de la représentante officielle de la société située à la zone industrielle Palma après constat du vol d’une importante quantité de produits pharmaceutiques  stockés au niveau des entrepôts.

L’enquête déclenchée alors par les policiers lesquels vont exploiter les caméras de vidéos-surveillances installées à l’intérieur de la société permettra d’identifier l’un des auteurs et qui s’avèrera être l’un des agents de sécurité de l‘entreprise.

Son interrogatoire au siège de la sûreté révélera par la suite aux enquêteurs l’identité de son acolyte également employé au sein de la même société.

Agés de 36 ans, Ils ont été présentés devant le parquet et écrouées.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email