-- -- -- / -- -- --
Nationale

“Constantine capitale de la culture arabe”: 400 milliards de budget non encore reçus

“Constantine capitale de la culture arabe”: 400 milliards de budget non encore reçus

A quelques semaines du coup d’envoi de la manifestation culturelle prévue cette année, l’on tente du côté du commissariat en charge de l’organisation du rendez-vous arabe de peaufiner les dernières retouches administratives s’entend.

Il est vrai que les travaux engagés tous azimuts, ont pris un retard considérable et les chantiers semblent s’éterniser avec des résultats que d’aucuns qualifient, en tout cas pour certains projets, de fiasco. A l’image du ravalement de certains immeubles le long du passage des cortèges officiels tels que ceux de la rue Kadour Boumedous. Il serait absurde de dire que Cirta est prête à trois mois de la date symbole prévue.

Une conférence de presse a été animée dans ce sillage, hier, au siège de l’institution par le commissaire Samy Benchikh El-Houcine. L’animateur a eu à préciser certaines incohérences quant aux échéances financières inhérentes à la manifestation.
Sur les sept milliards de dinars prévus sur trois ans, quatre milliards, représentant les dépenses prévues en 2014 ont d’ores et déjà été versés par les pouvoirs publics a précisé l’orateur, en attendant les trois autres répartis sur deux ans.

Deux milliards pour l’année en cours et un milliard prévu l’année prochaine. Il a, par ailleurs, tenté de donner des garanties quant à l’utilisation rationnelle de ce budget dans la mesure où, a-t-il martelé, certaines entreprises y voient une occasion toute offerte de se remplir vite les poches.

Des sommes colossales qui s’avèrent être mal exploitées à en croire l’orateur, puisqu’il a regretté que des projets prévus au centre-ville n’aient toujours pas pu voir le jour en raison notamment du désordre créé à travers la quasi-totalité des artères de la cité par les dizaines de chantiers dont la plupart n’ont réellement atteint leur vitesse de croisière qu’au troisième trimestre de l’année dernière, bien que la plupart d’entre eux avaient été cédés aux entreprises en charge de leur réalisation près d’une, voire de deux années plus tôt pour certains.

Des retards qui toutefois ont poussé l’orateur à écarter que le début de la manifestation prévu la veille du 16 Avril, « youm El-Ilm », soit repoussé.

Traçant au passage les grandes lignes de la manifestation, où l’on prévoit une ouverture avec des shows folkloriques prévue le 15 avril avec la participation des pays arabes participants.

A ce jour 21 pays arabes ont d’ores et déjà confirmé leur participation en sus de 18 autres pays issus des quatre continents ayant souhaité prendre part à l’événement, a encore annoncé M. Benchikh El-Hocine. Ceci avant l’ouverture officielle prévue le 16 avril au Palais de la Culture Malek Haddad, actuellement sous la coupe d’une restauration, à l’instar de la quasi-totalité des grands projets.

Tout au long de ce rendez-vous arabe qui devra s’étaler sur plus d’une année, le commissaire a aussi confirmé la tenue de plusieurs manifestations avec la collaboration de divers organismes et personnalités influentes de la ville. On apprendra ainsi que 17 séminaires internationaux et 13 expositions d’art et de peintures sont prévus durant la manifestation.

L’organisation de plusieurs d’entre eux a été confiée aux universités de la capitale de l’Est dont l’Université Emir Abdelkader des Sciences islamiques et les trois universités, Constantine1, 2 et 3. Bref, une série de rendez-vous, dont la plupart des thèmes n’ont toujours pas été révélés et qui feront, à en croire l’animateur de la conférence, triompher la ville de Constantine, capitale de la culture arabe. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email