Tebboune met l'accent sur l'importance de loi sur l'activité audiovisuelle – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Tebboune met l’accent sur l’importance de loi sur l’activité audiovisuelle

Tebboune met l’accent sur l’importance de loi sur l’activité audiovisuelle

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a mis l’accent, dimanche, lors de la réunion du Conseil des ministres, sur l’importance du projet de loi relatif à l’activité audiovisuelle dans la promotion de la pratique médiatique, relevant l’impératif de « s’éloigner des méthodes non professionnelles dans la transmission de la réalité ».

Selon un communiqué du Conseil des ministres, le président de la République a insisté sur « l’importance du projet de loi relatif à l’activité audiovisuelle et son rôle dans la promotion de la pratique médiatique dans le cadre de la liberté d’expression dans l’intérêt du pays et du citoyen, et ce, en veillant à s’éloigner des méthodes non professionnelles dans la transmission de la réalité et l’orientation vers le professionnalisme ».

Il a également mis l’accent sur la nécessité de « définir des critères qualitatifs pour promouvoir la performance des médias nationaux et garantir leur conformité aux exigences du professionnalisme, notamment en ce qui concerne le traitement des questions spécialisées ou d’investigation ».

Ainsi, le chef de l’Etat a ordonné de finaliser l’élaboration du projet de loi cadre relatif à l’information et du projet de loi sur la presse écrite et électronique.

Par ailleurs, le chef de l’Etat, a approuvé la subvention du billet de voyage des pèlerins vers les Lieux Saints en baissant son prix de 100.000 DA.

Selon un communiqué du Conseil des ministres, « la préoccupation de nos hadjis liée aux coûts élevés du Hadj pour cette saison, en raison des conditions économiques internationales, a été abordée, le Conseil des ministres ayant approuvé la subvention du billet de voyage des pèlerins, vers les Lieux Saints, en baissant son prix de 100.000 DA ».

Le Président de la République a instruit le ministre des Transports « d’indemniser les hadjis, qui se sont déjà acquittés du prix du billet, lors du paiement des frais du Hadj ». 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email