-- -- -- / -- -- --
Nationale

Conseil des ministres: Plusieurs projets débattus

Conseil des ministres: Plusieurs projets débattus

Le Conseil des ministres, réuni ce dimanche sous la présidence du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a débattu et adopté des exposés relatifs à plusieurs secteurs.

Le premier exposé présenté par le ministre de l’énergie souligne que la question de la transition énergétique occupe une place majeure dans le plan d’action du ministère de tutelle, pour affranchir le pays progressivement de la dépendance aux hydrocarbures, qui représentent 95 % des recettes extérieures, relancer la dynamique pour l’émergence d’une énergie verte durable à même d’assurer d’importantes quantités de gaz naturel et élargir le champ des industries créatrices de richesses et de postes d’emploi.

Ce plan est à même de réaliser le développement des énergies renouvelables, la maitrise de la consommation énergétique et l’efficacité énergétique selon une vision qui s’appuie sur la préservation et la valorisation des ressources en hydrocarbures, outre le changement du modèle de consommation, le développement durable et la protection de l’environnement.

Le plan vise également la promotion de l’industrie pétrochimique nationale, l’encouragement de l’émergence d’un tissu industriel de petites et moyennes entreprises (PME) spécialisées dans l’industrie manufacturière, l’augmentation des capacités de stockage de carburant de 12 à 30 jours pour satisfaire la demande nationale croissante sur les ressources pétrolières, induite par l’amélioration du niveau de vie du citoyen, la réduction des tarifs d’énergie et l’augmentation du volume du parc automobile.

A cet effet, le Président a donné des instructions pour l’utilisation immédiate de l’énergie solaire dans l’éclairage public à travers toutes les communes de la République, ordonnant la conversion au Sirghaz des voitures du secteur public, et d’encourager l’acquisition des voitures électriques, d’établir une carte géologique précise du pays pour l’exploitation de nos richesses nationales en vue d’en finir avec le recours systématique à l’importation et de constituer un Haut conseil de l’énergie composé des compétences nationales locales et celles établies à l’étranger. Il a insisté sur l’impératif d’agir avec l’investisseur étranger dans la transparence totale pour éviter toute ambiguïté.

Par ailleurs, le ministre de la Poste et des Télécommunications a présenté un exposé composé de 5 chapitres portant essentiellement sur la garantie et l’amélioration des prestations offertes aux citoyens notamment dans les zones d’ombre, le soutien aux infrastructures, la contribution aux efforts de développement et la finalisation et la mise à jour du cadre juridique et institutionnel régissant le secteur.

A ce propos, il sera procédé au renforcement de l’utilisation de la fibre optique afin de généraliser l’accès à internet à haut et très haut débit, mais aussi au raccordement des différents établissements nationaux et zones industrielles restantes au réseau des télécommunications. Il est également question de tirer davantage profit des réseaux de téléphonie mobile et de réorganiser le spectre national des fréquences, outre le lancement du e-commerce, la réorganisation d’Algérie Poste, la simplification des procédures relatives aux opérations financières.

Le conseil a examiné et approuvé, ensuite, l’exposé du ministre des Ressources en eau, qui a indiqué que l’Algérie était située dans l’une des régions les plus touchées par les changements climatiques, ce qui explique pourquoi la part d’eau annuel par citoyen demeure en dessous de la moyenne mondiale.

estimée à 40%. Il sera prévu d’atteindre, avant la fin 2020, une distribution quotidienne de l’eau potable dans 469 des 661 communes ayant enregistré un manque en eau potable. L’opération touchera toutes les communes et zones d’ombre dans les cinq années à venir.

Par ailleurs, le ministre du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial a présenté un exposé sur le plan d’action de son département dans lequel il a procédé à une évaluation de l’état du tourisme et proposé la relance de ce secteur vital à même de repositionner l’Algérie sur l’échiquier du tourisme mondial, à travers la création d’une industrie touristique moderne, durable et compétitive dans le cadre d’un développement équilibré en mettant en place des mesures urgentes aux horizons 2020 et 2021 et d’autres à l’horizon 2024.

Le cinquième et dernier exposé a été présenté par le ministre de la Micro Entreprise, des Start-up et de l’Economie du Savoir qui a indiqué dans son intervention que son département veillait à l’instauration d’un écosystème d’innovation régional visant à hisser graduellement l’Algérie au rang de “leader régional” au niveau africain, en œuvrant sur la voie de l’économie du Savoir à restructurer les écosystèmes nationaux en fonction de chaque secteur et à les réintégrer dans l’écosystème d’innovation régional.

Cette vision permettra l’émergence de centres technologiques régionaux à même de hisser l’Algérie au rang de leader africain dans ce domaine à l’horizon 2021, d’autant que l’Algérie abritera en 2021 le sommet “Afrique intelligente”.

Pour des raisons économiques, le Président a instruit de rattacher l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) au ministère des Micro-entreprises, des Start-up et de l’Economie du savoir.

Suite à cette intervention, le Conseil des ministres a approuvé la nomination de M. Rédha Tir à la tête du Conseil national économique et social (CNES).

Ordonnant aux walis d’être toujours à l’écoute des préoccupations des citoyens et les prendre en charge dans les plus brefs délais, le Président a mis l’accent sur l’impératif d’accélérer le processus de numérisation afin de garantir la transparence et lutter contre l’évasion fiscale et la corruption. Il a tout de même instruit le ministre délégué chargé de la Prospective de lier les communes au réseau numérique, et au ministre de la Jeunesse et des Sports de veiller à l’achèvement, dans les meilleurs délais, de la réalisation des stades de Tizi-Ouzou, Baraki et Oran.

A lire aussi : TEBBOUNE S’ENGAGE À PROTÉGER LA FEMME DE TOUTE FORME DE VIOLENCE

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email