-- -- -- / -- -- --
Nationale

Conjuguer les efforts pour diversifier l’économie nationale

Conjuguer les efforts pour diversifier l’économie nationale

Fraîchement élu à la tête du Forum des chefs d’entreprise (FCE), Ali Haddad entame les démarches pour la mise en œuvre progressive de son programme dont l’essence même est d’œuvrer de concert avec les autres organisations patronales ainsi qu’avec les pouvoirs publics.

Le nouveau patron du FCE entend ainsi respecter le slogan de sa campagne, « Réussir ensemble », en commençant d’abord par rencontrer les présidents des autres organisations patronales.

La rencontre s’est déroulé avant-hier au siège du Forum en présence des vice-présidents du FCE et a regroupé Ali Haddad avec pratiquement tous les responsables des autres organisations. Il a été retenu à l’unanimité, lors de cette réunion, « l’importance de travailler ensemble pour répondre au besoin de diversifier l’économie nationale, dans une conjoncture marquée par une chute des prix du pétrole », indique le FCE dans un communiqué.

Les patrons ont saisi cette occasion pour réaffirmer le rôle important et essentiel d’une industrie hors hydrocarbures. Une industrie, bien sûr, qui ne peut être mise sur pied qu’en travaillant en étroite collaboration aves le gouvernement, estiment-ils, ajoutant que c’est dans ce contexte que l’un des ordres du jour les plus importants a porté sur l’environnement des affaires et la conjoncture économique du pays.

Les organisations patronales « ne pourront répondre à ce besoin de diversifier de manière structurelle les ressources et le financement de l’économie nationale et de sortir définitivement de la dépendance de la ressource naturelle qu’en travaillant ensemble et en assurant la jonction des efforts du gouvernement avec ceux du patronat pour créer les synergies et les conditions de la confiance des producteurs et investisseurs nationaux », est-il expliqué. 

A ce titre, M. Haddad a exprimé la disponibilité du FCE à « travailler en étroite collaboration avec l’ensemble des organisations patronales, le partenaire sociale et les pouvoirs publics pour relever ce défi ». Les chefs d’entreprises ont souligné la nécessité d’« organiser davantage la concertation entre les organisations patronales pour identifier ensemble les moyens d’assurer la stabilité de l’économie nationale, d’asseoir durablement sa croissance, de sortir de la spirale de la dépendance externe et de porter des propositions communes ».

Notons qu’ont pris part à cette rencontre le président de la Confédération générale du patronat algérien, Habib Yousfi, le président de l’Union nationale des entrepreneurs publics (UNEP), Mustapha Merzouk, le président de la Confédération algérienne du patronat (CAP), Boualem M’rakech, le président de la Confédération nationale du patronat algérien (CNPA), Mohamed-Saïd Nait Abdelaziz, et le Président de la Confédération du patronat algérien (CNP), Abdelmadjid Dennouni.

Le président de la Confédération des industriels et promoteurs algériens (CIPA), Abdelaziz Mhenni, le président du Club des entrepreneurs et des industriels de la Mitidja (CEIMI), Kamel Moula, le président de l’Association générale des entrepreneurs algériens (AGEA), Mouloud Kheloufi et le président de l’Union nationale des industriels (UNI), Abdelouahab Rahim ont également répondu présent. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email