-- -- -- / -- -- --
Nationale

Congrès FLN : Rendez-vous crucial

Congrès FLN : Rendez-vous crucial

Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Amar Saâdani, a affirmé jeudi à Alger que le 10e congrès du parti serait une occasion pour le « renouveau et le rajeunissement » en vue de donner une place « appropriée » aux jeunes et cadres du FLN.

« Le prochain congrès sera consacré au renouvellement et au rajeunissement du parti, les jeunes et les cadres devant occuper la place qui leur sied dans ce parti », a précisé Saâdani lors d’une réunion avec les mouhafadhate du parti.

Cette dernière réunion est qualifiée déjà, aussi bien par ses partisans que par ses détracteurs, de grand tournant dans le processus qui va mener le parti vers la tenue de ce congrès.

Saâdani mise essentiellement sur la nouvelle organisation du parti, notamment avec la création des mouhafadhate dans plusieurs wilayas, notamment celles qui pourvoient le FLN en militants et cadres et qui sont connues pour être le « grenier électoral » du parti depuis toujours.

C’est d’ailleurs ce découpage territorial et organique qui va permettre l’émergence d’une nouvelle « couche » de cadres et de militants, aussi bien dans les instances supérieures du parti que dans les appareils intermédiaires et régionaux. Un renouvellement, dont parle avec insistance Saâdani, mais qui va surtout atteindre de plein fouet le fameux Comité central, le centre nodal de la décision politique majeure.

Tout le monde sait que la bataille actuelle du FLN se déroule au niveau de ce CC, dont le mandat vient d’expirer, il y a exactement un mois. Et toute la bataille qui va se déclencher plus tard sera focalisée autour des membres de ce CC. D’autant que Saâdani sait que l’actuelle composante humaine de ce CC ne lui est guère favorable.

L’objectif stratégique du SG du parti « était de gagner du temps pour faire expirer le mandat légal du CC, ensuite de multiplier les structures régionales et locales et de lancer enfin les conférences wilayales pour faire désigner les délégués, ceux-là mêmes qui vont élire un nouveau SG et qui vont reconstituer le prochain CC » assure l’un des dirigeants du FLN.

Ce dernier estime que le défunt CC a fermé le jeu et son l’influence fut des plus négatives dans la crise interne qui a secoué le parti depuis des années.

D’où l’importance qu’accorde Saâdani à ce rendez-vous avec les mouhafedhs, qui sont désignés comme les organisateurs du Ccongrès. Les mouhafedhs n’ont pas manqué de saluer le geste du BP, notamment la décision de les associer ainsi que la base du parti à toutes les étapes des préparatifs du prochain congrès.

Après avoir mis en garde les organisateurs de ce rendez-vous contre l’exclusion et la marginalisation de la base militante, Saâdani a assuré que les préparatifs avancent bien, appelant les militants et cadres à apporter leur contribution dans les mouhafadhate et kasmas afin d’assurer une complémentarité dans les idées et faire prévaloir les intérêts suprêmes du parti.

Le FLN « appartient à sa base militante », a-t-il dit soulignant que la nouvelle organisation des mouhafadhate devra donner « plus d’efficacité dans l’édification du parti en faveur des militants et non des intrus ».

Lors d’une conférence de presse à l’issue de cette réunion, le SG du FLN a émis le « vœu » de son parti que le projet de révision de la Constitution soit présenté avant la tenue du prochain congrès » afin que le parti puisse s’adapter à la nouvelle Constitution et éviter le changement de certains projets de loi ou résolution » à examiner.

Signalons que Saâdani n’a pas manqué de fustiger l’ex-SG Belkhadem, l’accusant de vouloir utiliser le FLN pour se porter candidat à la prochaine élection présidentielle, et d’être derrière les luttes fratricides qui minent le parti depuis son retrait de confiance en janvier 2013. De même qu’il lança des piques à ses détracteurs en montrant une grande conviction dans la gestion de son parti. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email