Conférence de Djallal Bouabdallah au club de presse d’Ooredoo : Le défi de la transformation digitale en Algérie – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Conférence de Djallal Bouabdallah au club de presse d’Ooredoo : Le défi de la transformation digitale en Algérie

Conférence de Djallal Bouabdallah au club de presse d’Ooredoo : Le défi de la transformation digitale en Algérie

Atteindre une véritable transformation digitale, s’adapter à l’évolution rapide des technologies numériques que connaît le monde aujourd’hui et réaliser une inclusion numérique aux quatre coins de l’Algérie, tels sont les sujets qui ont été abordés lors de la 76e session de formation du club de presse d’Ooredoo, organisée jeudi à Alger.

Intitulée « La transformation digitale en Algérie », cette session de formation, organisée au profit des journalistes, a été animée par l’expert en transformation digitale et cybersécurité, Djallal Bouabdallah, qui a évoqué l’importance de la numérisation visant à convertir les données analogiques en format numérique. Ceci est la première étape sur la voie de la transformation numérique, en sus de la digitalisation, qui sert à automatiser le processus métier pour, finalement, atteindre la transformation digitale en exploitant les données numérisées afin de créer de la valeur ajoutée.

S’appuyant sur des données chiffrées, le conférencier a indiqué que l’Algérie, qui se caractérise par sa grande superficie ainsi que par sa population jeune et connectée, s’appuie pour la numérisation sur le soutien des pouvoirs publics, et ce à travers la mise en place d’un cadre juridique adéquat permettant cette transformation digitale, laquelle touche divers secteurs tels que l’éducation, la santé et le commerce.

Djallal Bouabdallah a ensuite abordé les perspectives et l’état actuel de la transformation digitale en Algérie, notamment en termes d’infrastructures numériques, les start-up, la formation dans le numérique, l’adoption des TIC et de la cybersécurité, ainsi que les principaux points entravant l’écosystème numérique tels que le coût et l’instabilité des infrastructures techniques.

En outre, l’expert a mis en avant « l’importance de gagner la confiance des citoyens envers les outils technologiques, à travers le travail de sensibilisation que font les journalistes, en sus de la critique constructive », a-t-il souligné.

De son côté, le directeur opérationnel des relations publiques d’Ooredoo, Ramdane Djazaïri, a indiqué : « Dans la 76e formation, on voulait initier les journalistes aux concepts et aux enjeux de la transformation digitale, surtout que cette dernière est incluse dans tous les domaines stratégiques ». Il a cité, à ce titre, l’économie, l’éducation et la recherche scientifique. Il a affirmé que « certes, l’Algérie a connu une évolution remarquable dans le processus de la numérisation, notamment dans le domaine judiciaire et universitaire, cependant, des mesures sont également recommandées pour inclure d’autres secteurs ». Il a rappelé, par la même occasion, le lancement du prix « Media Star » pour les journalistes.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email