-- -- -- / -- -- --
Nationale

Conférence à Nouakchott sur les perspectives des relations

Conférence à Nouakchott sur les perspectives des relations

La Ligue d’amitié algéro-mauritanienne a organisé mercredi à Nouakchott une conférence sur la réalité et perspectives des relations algéro-mauritaniennes, animée par des chercheurs des deux pays à l’occasion du Salon des produits algériens qui se tient actuellement dans la capitale de ce pays.

« L’organisation du Salon des produits algériens à Nouakchott reflète les relations amicales solides et les liens historiques entre l’Algérie et la Mauritanie que nous sommes en mesure de renforcer pour ouvrir des perspectives prometteuses susceptibles d’impulser la croissance économique et sociale entre les deux pays frères », a affirmé la présidente de la Ligue, Aicha Dah Sidi Ambi, dans une allocution d’ouverture en présence de cadres et d’étudiants mauritaniens diplômés des universités algériennes et des hommes d’affaires présents à ce salon.

Elle a appelé à l’intensification de ces manifestations économiques qui contribuent, selon elle, à « raffermir les liens d’amitié et de fraternité et de consolider les relations de complémentarité entre l’Algérie et la Mauritanie dans le cadre du développement durable et la réalisation de la paix dans l’intérêt de tous les peuples de la région ».

D’autre part, le représentant de l’Agence nationale de promotion des exportations, Ait El Hadi Aissa, a présenté un exposé exhaustif, chiffres à l’appui, sur l’échange commercial entre les deux pays qu’il a qualifié d’ »insuffisant », soulignant le net recul enregistré passant de 217 millions de dollars en 2014 à 52 millions en 2015.

Il a indiqué que les principaux produits exportés vers la Mauritanie sont le sucre, les dattes et les pâtes alimentaires et ceux importés de Mauritanie sont les poissons frais et congelés, précisant que le salon des produits algériens « permet aux Mauritaniens de s’informer sur le produit et une opportunité de relancer les relations commerciales entre les deux pays ».

Le président de l’Association nationale des exportateurs algériens, Ali Bey Naceri, a rappelé quant à lui, que l’ »Avenir de l’Algérie est l’industrie » car, a-t-il dit, elle possède tous les atouts qui restent avantageux pour les deux pays et pour l’ensemble des pays voisins et africains de manière générale.

Il a indiqué que son association compte insuffler une nouvelle dynamique aux relations commerciales entre l’Algérie et la Mauritanie en exploitant les capacités des cadres diplômés des universités et instituts algériens pour réaliser des investissements dans les deux pays frères. M. Naceri a proposé de signer un accord avec la Ligue d’amitié algéro-mauritanienne pour une meilleure coordination.

Le directeur général des archives nationales mauritaniennes, Mohamed Mokhtar El-Hadi, a souligné pour sa part que le renforcement des relations bilatérales et la réalisation d’une autoroute reliant les deux pays permettront de contribuer aux efforts communs de lutte contre le terrorisme et le crime organisé et de consolider la coopération maghrébine et l’action arabo-africaine commune.

Le vice-recteur de la faculté des sciences économiques à l’université de Nouakchott, Ould Sikhaoui, a passé en revue les perspectives de coopération entre les deux pays ainsi que les opportunités d’investissement en Mauritanie notamment dans les domaines des infrastructures, du tourisme, de l’énergie et des ressources halieutiques, appelant à renforcer la coopération et à multiplier ce type de rencontres qui permettent de connaitre les capacités économiques de l’Algérie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email