Confédération des syndicats algériens: Appel à un sit-in le 1er mai – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Confédération des syndicats algériens: Appel à un sit-in le 1er mai

Confédération des syndicats algériens:  Appel à un sit-in le 1er mai

Les syndicats autonomes regroupés au sein de la Confédération des syndicats algériens (CSA) ont décidé de faire du 1er mai prochain une journée de colère. Un sit-in de protestation sera organisé devant le siège du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale à Alger, a annoncé la CSA.

Dans un communiqué signé par les douze organisations syndicales que compte la CSA, la confédération indique avoir « décidé de considérer la Journée internationale du travail comme une journée de colère et de protestation, et ce en organisant un sit-in devant le siège du ministère du Travail le 1er mai 2024 ». Elle a fait savoir que le rassemblement sera organisé pour réclamer, entre autres, l’amendement de l’actuelle loi régissant le travail, l’ouverture du dialogue social, mais aussi la délivrance par le ministère du Travail du récépissé de son dossier d’agrément.

La Confédération des syndicats algériens affirme avoir déjà alerté contre « la fermeture et les restrictions imposées, ainsi que la volonté d’imposer une réalité syndicale qui n’est pas conforme avec les principes de liberté d’exercice syndicale garantis par la Constitution et les conventions internationales paraphées par l’Algérie », lit-on dans le communiqué.

Dans le même ordre, la CSA considère que « la fermeture et les restrictions ne servent pas la stabilité et la quiétude recherchées » mais, au contraire, « font alimenter le ressentiment qui perturbe le front social ».

La Confédération des syndicats algériens demande au président de la République d’« intervenir en toute urgence afin d’ouvrir le dossier d’amendement des lois relatives au travail » pour les rendre conformes avec « les principes de liberté d’exercice syndical, garantie par la Constitution ».

Par ailleurs, la CSA réclame, une nouvelle fois, son récépissé d’enregistrement de son dossier déposé depuis six ans au niveau du ministère du Travail.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email