-- -- -- / -- -- --
Nationale

Concours éducation : Un examen est prévu le 31 décembre

Concours éducation : Un examen est prévu le 31 décembre

Quelque 45 000 enseignants des trois cycles scolaires seront promus aux rangs d’enseignant principal et formateur au titre de l’année 2019.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le département d’Abdelhakim Belabed a précisé que l’opération de promotion s’effectuera par examens professionnels ou par voie d’inscription sur les listes de qualification aux rangs d’enseignant principal et de formateur. Programmé le 31 décembre prochain, cet examen concerne quelque 45 000 postes. Le ministère procédera, dans une première étape, à l’application des mesures relatives à l’opération de promotion d’enseignants par voie d’inscription sur des listes de qualification et qui remplissent les conditions requises, conformément aux dispositions réglementaires en vigueur. Cette opération concernera 2 323 enseignants des trois cycles scolaires.

Pour en assurer le bon déroulement, le ministère de l’Éducation a établi un calendrier précisant que les inscriptions qui ont débuté le 10 du mois en cours se poursuivront jusqu’au 28 du même mois, alors que la réunion des comités administratifs est prévue au plus tard le 19 décembre. Le ministère a également annoncé l’ouverture prochainement, et dans une deuxième étape, de l’opération de promotion sur examen professionnel, conformément au règlement en vigueur, avec 42 677 postes à pourvoir. Il convient de rappeler que le ministère de l’Education nationale a précisé récemment, dans un communiqué rendu public, que les candidats concernés par les promotions sont les fonctionnaires titulaires appartenant aux grades d’enseignant remplissant les conditions juridiques requises pour la promotion par voie d’inscription sur les listes de qualification, prévues par le décret exécutif n°08-315 du 11 octobre 2008 portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de l’Education nationale. S’agissant du cycle primaire, la même source précise que les enseignants ayant au moins cinq ans d’ancienneté sont concernés par la promotion au grade de professeur principal.

Pareil pour le grade de professeur formateur, un enseignant principal doit aussi justifier d’un service effectif de cinq ans au primaire. Pour ce qui est du cycle moyen, le ministère a précisé que la promotion au grade de professeur principal de l’enseignement moyen concerne les enseignants ayant atteint cinq années d’ancienneté, tandis que la promotion au grade d’enseignant formateur concerne les professeurs principaux justifiant du même nombre d’années d’expérience. Quant au cycle secondaire, ce sont les mêmes conditions exigées pour la promotion destinée aux enseignants ayant cinq ans d’ancienneté pour obtenir le grade de professeur principal. De même pour les enseignants formateurs, un professeur principal devant avoir cinq ans d’ancienneté pour pouvoir être promu au grade de professeur formateur. Les années d’ancienneté devront être comptabilisées, selon les mesures du ministère, à partir de la date de nomination et/ou de la date de promotion au grade actuel, jusqu’à la date de la tenue de l’examen professionnel. Il convient de rappeler qu’un concours d’accès à certains grades relevant du secteur a été organisé en juillet dernier et 4 286 postes ont été ouverts dans six spécialités du domaine de l’administration. Le plus grand nombre de postes à pourvoir a concerné les attachés de laboratoire, avec 1 274 nouveaux postes, des superviseurs de

l’éducation (1 828), des conseillers de l’orientation et de la guidance scolaire et professionnelle (523) et des attachés principaux de laboratoire (301). Le concours de recrutement a touché également les sous-intendants et les intendants, avec respectivement 299 et 61 nouveaux postes réservés à ces grades.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email