-- -- -- / -- -- --
Nationale

Complot contre l’Algérie : Info ou intox ?

Complot contre l’Algérie :  Info ou intox  ?

Depuis quelque temps, les tenants du pouvoir ne cessent d’avertir le peuple d’un terrible complot qui se trame contre le pays. Que ce soit les leaders de partis politiques proches du cercle présidentiel, les organisations nationales ouautres,ils crient tous au complot et au même moment.

Le slogan du « complot » brandi est-il crédible ? Quelle est donc lavraie nature du complot ? Et qui sont ceux qui complotent contre l’Algérie ? L’oligarchie mondiale ? Certains pays arabes? Des pays voisins ? Les groupes terroristes qui ont prêté allégeance à Daech ? Personne ne donne de détails et aucun ne s’aventure à donner quelques indices précis. S’agit-il d’ennemis internes ou externes ? Mais tous indiquent que le complot tramé contre l’Algérie vise son rôle clé dans la région (Maghreb, Sahel et la Méditerranée).

Même les experts étrangers y vont également de leur logorrhée. Si la menace existe réellement, pourquoi le pouvoir algérien ne donne-t-il pas plus de détails ? Un complot tramé dans l’ombre. Qu’est-ce qui caractérisent ces folles rumeurs et ces campagnes agressives qui se succèdent depuis quelques mois ?Même si les cibles peuvent sembler différentes, elles mettent en cause à chaque fois un complot, tramé dans l’ombre par un puissant « lobby ». Exprime-t-il la conviction d’un pays engagé, de longue date, dans la lutte anticolonialiste et panafricaniste ?

L’affaire de Zéraldan’a pas encore livré tous ses secrets, est-elle à classer dans la case des complots fomentés contre l’Algérie ? Deux jours avant l’Aïd, des détonations se sont fait entendre dans la résidence d’Etat de Zéralda ou loge le Président depuis son retour de France où il avait été hospitalisé. 

Par contre, elle (l’affaire de Zeralda) a abouti à la mise à l’écart, deux jours après les événements, de trois responsables de service de sécurité. Serait-ce le locataire du palais d’El Mouradia qui est en ligne de mire ou est-ce le pays entier qui l’est ? Les autorités ont-elles déjoué « un complot » contre la sécurité du pays ? Ce complot avait-il pour but de provoquer des troubles de l’ordre public ? Vrais complots ou fausses menaces ?L´ingérence étrangère a-t-elle atteint le seuil de l´insupportable ? L’Algérie se retrouve dans une situation identique à celle d´avant l´indépendance, où l´ensemble de ses ressources naturelles sont bradées et des projections sont élaborées depuis l´étranger sur le choix de ses dirigeants.
Quoi qu’il en soit,il est possible que cette déferlante de propagande soit une tentative de manipulation de l’opinion publique afin de préparer un changement de régime ou d’augmenter la tolérance du peuple à la mise en œuvre d’actions agressives de la part de certains pays qui n’aiment pas l’Algérie.

Le contexte dans lequel se produisent ces tensions est particulièrement délicat. Le président Bouteflika, est dans une position délicate : il doit faire face à la critique médiatique et à celle de l’opposition, très dure envers lui depuis une année. L’Algérie est à la fois une grande détentrice de pétrole, et une puissance influente et indépendante dans sa région. Elle n’est pas endettée et entretient d’importantes relations commerciales avec la Russie. Elle a donc tous les attributs pour intéresser les apprentis sorciers adeptes de la déstabilisation.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email