-- -- -- / -- -- --
Nationale

Commune de Belouizdad : Sombres affaires à l’APC, la kasma FLN squattée

Commune de Belouizdad : Sombres affaires à l’APC, la kasma FLN squattée

Le siège de la kasma du FLN de Mohamed-Belouizdad situé en face du cimetière de Sidi M’hamed en plein cœur de la cité d’El Aqiba a été le théâtre, durant la nuit de vendredi à samedi dernier, d’une descente spectaculaire des éléments de la brigade mobile de la police judiciaire dépendant de la sûreté de daïra d’Hussein-Dey.

Cette descente inopinée s’est soldée par l’arrestation de pas moins de douze (12) individus et la récupération d’un important lot d’armes blanches, composé essentiellement de sabres, de haches, des ciseaux, et des psychotropes et d’une importante quantité de kif traité. Les mis en cause agissaient au vu et au su du premier responsable de la commune qui habite à l’enceinte de cette structure partisane, et d’un policier qui exerçait au niveau de la sûreté du quartier. Le nom de l’actuel P/APC, Amamra Mohamed, revient beaucoup dans les affaires de justice ces jours-ci. Il a été auditionné par le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed dans le drame ayant coûté la vie à cinq jeunes lors du concert de Soolking, dans l’effondrement du portail du stade du 20-Août 1955 ayant causé la mort d’un enfant âgé de quatre ans et dans une affaire liée à la dilapidation de deniers publics relatifs au couffin du ramadhan.

L’actuel maire était le vice-président de Dehina Naïma qui était à la tête de la commune de Mohamed-Belouizdad. Il convient de signaler que quatre (4) inculpés ont été remis en liberté provisoire et les huit (8) autres écroués à la prison d’El Harrach pour plusieurs chefs d’accusation, notamment création d’une association de malfaiteurs, possession d’armes prohibées, détention et commercialisation de stupéfiants. Le président de l’APC sera entendu par le président du tribunal correctionnel de Sidi M’hamed en qualité de témoin dans cette affaire, mais il doit par contre justifier à la justice la non-dénonciation des mis en cause qui activaient à quelques mètres de son domicile.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email