-- -- -- / -- -- --
Nationale

Comment le crime organisé a investi Ghardaïa

Comment le crime organisé a investi Ghardaïa

La wilaya de Ghardaïa est devenue la plaque tournante du crime organisé sous toutes ses formes. Les réseaux de trafic de drogue, de fausse monnaie, d’armes et de faux et usage de faux ont pleinement investiGhardaïa, profitant de la situation chaotique qui régnait depuis 2013.

Le démantèlement de réseaux de trafic en tous genres se fait quasi quotidiennement à Ghardaïa. Les services de sécurité, gendarmerie nationale et police, sont sur les traces de plusieurs réseaux. Les investigations ont déjà permis le démantèlement de plus d’une vingtaine de filières durant ces vingt derniers jours.
Pas plus tard, qu’avant-hier, la Gendarmerie nationale a annoncé, à travers un communiqué rendu public, le démantèlement de deux réseaux.

Le premier est spécialisé dans le trafic de fausses monnaies en devises et ledeuxième dans les vols de véhicules et le trafic de drogue.
Agissant sur renseignements, les gendarmes de la brigade de Hassi-El-Fehal ont interpellé sur la RN01, reliant El-Menia à Ghardaïa, quatre trafiquants de fausse monnaie. Les mis en cause étaient à bord d’un véhicule, en possession de 56 250 coupures de papier sous forme de billets de banque de 200, 100 et 50 euros.
Une quantité importante de fausse monnaie confirmant comment Ghardaïa est devenue la plaque tournante de trafic de fausses devises.
Les quatre mis en cause ont été présentés hier devant le procureur de la République près le pôle pénal spécialisé de Ouargla, pour faux et usage de faux. L’un des présumés faux monnayeurs a été écroué et les autres ont été placés sous contrôle judiciaire.

La vallée du M’Zab est devenue aussi un grand atelier de fabrication d’armes à feu en tous genres. C’est ce qu’adécouvert la sûreté de Ghardaïa suite aux perquisitions menées durant ces vingt derniers jours.
En tout, une dizaine d’ateliers ont été localisés, ce qui a donné lieu à la récupération de plus d’une cinquantaine de pièces d’armes à feu, entre bombes artisanales, fusils de chasse et fusils artisanaux.
A leur tour, les éléments de la Gendarmerie nationale ont procédé, avant-hier, au démantèlement d’un réseau spécialisé dans les vols de voitures et le trafic de cannabis. Quatre présumés trafiquants dont un mineur ont été présentés devant la justice pour association de malfaiteurs, vol qualifié et détention et commercialisation de stupéfiants. Ils ont été placés sous mandat de dépôt. La Gendarmerie a indiqué que les démantèlements de réseaux font suite à des enquêtes ouvertes à l’issue des troubles à l’ordre public qu’a connus la wilaya.

C’est suite à desinvestigations que les gendarmes enquêteurs ont interpellé deux individus dont un mineur, impliqués dans les vols commis durant la période du 7 au 10 juillet passés dans les domiciles de deux citoyens aux cités BabEssâad et ChâabetNichene, commune de Ghardaïa. Suite à l’enquête les gendarmes enquêteurs ont interpellé les deux autres mis en cause et récupéré dans le domicile de l’un d’eux, au centre-ville de Dhayat Ben Dhahoua, une partie des objets volés et 120 grammes de kif traité.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email