Comité olympique et sportif algérien (COA) : Election de trois nouveaux membres dans l’exécutif – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Comité olympique et sportif algérien (COA) : Election de trois nouveaux membres dans l’exécutif

Comité olympique et sportif algérien (COA) : Election de trois nouveaux membres dans l’exécutif

Les bilans moral et financier du Comité olympique et sportif algérien (COA) pour l’année 2022 ont été adoptés à l’unanimité par les membres de l’Assemblée générale, réunis samedi soir en session ordinaire à l’hôtel Aurassi (Alger), où ils ont validé également le programme d’activité de l’année 2023, ainsi que le budget prévisionnel pour la même année. 

Il a été procédé également à l’élection de trois nouveaux membres au comité exécutif (quota fédérations olympiques) ainsi qu’à l’intronisation de quatre nouveaux membres à l’assemblée générale. Il s’agit de Toufik Aalam, président de la fédération algérienne de tennis de table (FATT) qui a obtenu 83 voix, suivi de Moncef Zemouchi, président de la fédération algérienne de badminton (FAB), avec 62 voix et Kamel Saidi, président de la fédération algérienne d’haltérophilie (FAH), avec 60 voix. Ils remplacent les trois anciens membres, qui ne figurent plus dans le bureau exécutif, à savoir : Charaf-Eddine Amara (ex-président de la fédération de football), Habib Labane (ex-président de la fédération algérienne de handball) et Farhat Fazil (ex-président de la fédération algérienne de boxe).

Sur les 80 membres que compte l’assemblée du COA, 52 membres étaient présents à cette AGO, présidée par le nouveau ministre de la jeunesse et des sports et actuel président du COA, Abderrahmane Hammad. Outre ces élections, les membres de l’assemblée ont accepté l’intronisation de quatre nouveaux membres à l’assemblée générale du Comité olympique et sportif algérien (COA), en application de l’article 7 des statuts de l’instance olympique et conformément au principe de la parité notamment dans le sens de la recommandation 11 de l’agenda 2020 du Comité International Olympique (CIO) qui favorise l’égalité des sexes.  Il s’agit de Lamia Aissioui (Raffle), Yasmina Azzizi (athlétisme), Leila Mehadjeri Eps Allalou (Voile) et Nassiba Laghouati (Football).

Après avoir relevé, avec satisfaction, les performances des athlètes Algériens réalisées durant l’année dont celles acquises lors des Jeux  Méditerranéens d’Oran où ils avaient réussi la meilleure participation algérienne dans ce genre de rendez-vous, en plus de la moisson des jeux de  la solidarité islamique en Turquie, Abderrahmane Hammad a indiqué que l’année 2022  » est considéré comme la meilleure dans l’histoire du sort  féminin, et ce dans plusieurs spécialités », assurant que le COA, fidèle à  ses principes, continuera à accompagner les athlètes, et s’efforcera de répondre aux diverses demandes des fédérations sportives, conformément aux  exigences de l’intérêt public ».

Le président de l’instance olympique a expliqué également que cette assemblée » se tient à la lumière de notre préoccupation avec les fédérations à accueillir les jeux sportifs arabes qui seront un autre défi commun, en plus de notre aspiration à qualifier le plus grand nombre d’athlètes aux jeux Olympique de Paris-2024″. En fin, Hammad a terminé par exhorter les acteurs du mouvement sportif » à travailler main dans la main pour honorer l’Algérie et porter haut son étendard, tout en faisant plaisir à notre peuple, très passionné de sport ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email