-- -- -- / -- -- --
Monde

Cologne : Des étrangers attaqués par une vingtaine de personnes

Cologne : Des étrangers attaqués par une vingtaine de personnes

Selon la presse allemande, qui cite des sources policières, un groupe d’une vingtaine de personnes a agressé des Pakistanais et un Syrien dans la ville de Cologne. Les autorités ont alerté sur le risque d’amalgame alors que la tension monte depuis les nombreuses agressions sexuelles rapportées le soir du nouvel an.

Selon des sources policières, un groupe d’une vingtaine de personnes a agressé dimanche soir des étrangers de nationalité pakistanaise et syrienne aux alentours de la gare de Cologne en Allemagne.

Aux alentours de 18h30, une vingtaine de personnes s’en seraient pris à six Pakistanais, dont deux ont été transférés à l’hôpital. Moins d’une demi-heure plus tard, un groupe de cinq personnes s’en seraient pris à un Syrien de 39 ans, légèrement blessé.

Pour l’heure, la police ne se prononce pas sur un éventuel lien entre les différentes agressions ou avec les événements de la Saint-Sylvestre. Selon le journal local Express, un message appelant à « une chasse à l’homme » à Cologne aurait été posté sur un groupe privé sur Facebook.

Des personnes que le quotidien décrit comme proches du milieu du rock, des hooligans ou encore des videurs de bars et boîtes de nuit auraient voulu « mettre de l’ordre » dans la ville. Les forces de l’ordre locales avaient enclenché dimanche soir un dispositif de contrôle d’identité. Plus de 100 personnes auraient été contrôlées.

Depuis le soir du nouvel an, des centaines d’agressions, notamment sexuelles, ont été rapportées à la police. Dix-neuf personnes sont soupçonnées mais aucune interpellation n’a été rapportée dans les affaires de viols. Parmi les suspects se trouvent des demandeurs d’asile et des étrangers en situation irrégulière. Les autorités ont alerté contre le risque d’amalgame.

« Les agressions contre les femmes ont été préparées et coordonnées » 

La vague d’agressions qui s’est déroulée le soir du Nouvel An à Cologne a forcément été « coordonnée ou préparée », selon le ministre de la Justice allemand, qui s’exprime dans la presse allemande. Pour le ministre allemand de la Justice, il s’agit d’une attaque « coordonnée ou préméditée ».

Heiko Maas a estimé dans l’édition du dimanche du magazine Bild que « quand une telle horde se réunit pour commettre des délits, cela semble d’une manière ou d’une autre prévu. Personne ne pourra me raconter que ça n’était pas coordonné ou prémédité ». Si la majorité des agressions sexuelles sur des femmes se sont concentrées à Cologne, d’autres villes ont été le théâtre d’attroupements violents le soir du Nouvel An.

Le ministre de la Justice n’exclut pas des liens entre les différentes villes. « Toutes les connexions doivent être vérifiées consciencieusement. Il est naturel de soupçonner qu’une date précise a été choisie par des groupes de gens attendus. Cela aurait encore une autre dimension », estime Heiko Maas. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email