Collecte des déchets durant l’Aïd-el-Fitr : 4 200 agents et 370 camions mobilisés – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Collecte des déchets durant l’Aïd-el-Fitr : 4 200 agents et 370 camions mobilisés

Collecte des déchets durant l’Aïd-el-Fitr : 4 200 agents et 370 camions mobilisés

Dans le but de maintenir les lieux publics et de loisirs propres, et de permettre aux familles de se déplacer pour rendre visite aux proches, l’établissement de nettoiement de la wilaya d’Alger NETCOM a mobilisé 4 200 agents et 370 camions pour assurer 350 patrouilles durant les deux jours de l’Aïd-el-Fitr.

Les jours de l’Aïd, les familles se déplacent massivement pour rendre visite à leurs proches et pour que ces dernières puissent le faire également. Aussi, le responsable du département de la communication et du développement de l’établissement NETCOM, Nassima Yakoubi, a précisé que ses services ont intensifié les activités de nettoyage au niveau des lieux publics ainsi que des lieux de promenade et de loisirs, où il y a une forte affluence des visiteurs, notamment aux Sablettes, au jardin d’El-Hama et au parc de Ben Aknoun, en sus des lieux de rassemblement, à l’instar de la place des Martyrs et de la Grande-Poste.

Pour ce faire, l’entreprise NETCOM a mobilisé 4 200 agents et 370 camions pour 350 patrouilles de nettoiement, notamment au niveau des marchés et des cités à forte concentration populaire, a fait savoir Mme Yakoubi.

L’opération a débuté durant la nuit de l’Aïd-el-Fitr, avec le nettoyage des routes, l’enlèvement des déchets dans les cités et les espaces publics ainsi que les routes menant aux mosquées et environs, et ce dans le cadre du parachèvement du programme de l’établissement tracé pour le mois de ramadhan.

Le même responsable a noté que le « volume de déchets ménagers levés au niveau d’Alger a reculé de près de 11 % durant les premiers 25 jours du ramadhan et les quantités de pain collectées ont baissé de 48 % par rapport à la même période de l’année dernière ». Il a ajouté que ses services ont procédé, au niveau des 26 communes relevant de son territoire de compétence, à l’enlèvement de 23 918 tonnes de déchets contre 27 003 tonnes de déchets l’année dernière ».

Concernant le pain, connu pour être l’aliment le plus gaspillé, « près de 6,5 tonnes ont été collectées, contre 12 5 tonnes l’année dernière, soit une baisse de 48 % », a constaté Nassima Yakoubi.

Abondant dans le même sens, elle a expliqué que « le gaspillage du pain a amené les services de son entreprise à réserver des camions spécialement pour le ramassage des quantités de pain jetées », appelant « les citoyens à une consommation rationnelle de tous les aliments ».

La responsable a expliqué le recul du taux d’ordures par « les opérations de sensibilisation menées par l’entreprise ainsi que par les différents acteurs sur le terrain, auprès des écoles et des ménages et sur les places publiques pour sensibiliser le citoyen sur les effets du gaspillage sur l’environnement et la santé ».

Pour leur part, des agents d’entretien ont affirmé que « nombreuses étaient les difficultés rencontrées au quotidien sur le terrain, notamment en ce qui concerne l’augmentation du volume des ordures, l’utilisation de sacs inadéquats et le jet anarchique de produits dangereux (verre, aiguilles médicales…), entraînant souvent des accidents de travail.

Par ailleurs, les acteurs au niveau de ce secteur sensible ont préconisé d’« associer les citoyens à la préservation de l’environnement de manière efficace, et ce à travers le respect des endroits et des heures de dépôt des ordures, fixés de 18 h à 21 h, et l’utilisation de sacs adéquats, en poursuivant le tri des produits organiques et produits recyclables », a révélé Mme Yakoubi.

L’entreprise a également invité les citoyens à coopérer et à prendre contact avec ses services pour transmettre leurs préoccupations, à travers la ligne réservée à cet effet (023.55.31.38) ou sur sa page Facebook.

Il convient de rappeler que les Algériens figurent parmi les peuples les plus consommateurs de pain, notamment pendant le mois de ramadhan, ce qui accentue le gaspillage de cette précieuse denrée alimentaire en cette période. 

Ainsi, pas moins de 10 millions de baguettes de pain ont été jetées chaque mois et 13 millions pendant le mois de ramadhan, durant lequel la consommation de pain augmente considérablement. Ce chiffre effarant avait été avancé par la directrice générale du Conservatoire national des formations à l’environnement (CNFE), Malika Bouali. Elle avait souligné que les statistiques démontrent que le gaspillage alimentaire a plusieurs répercussions sur l’environnement, citant notamment les déchets qui augmentent de 10 % durant le mois du ramadhan. 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email