-- -- -- / -- -- --
Nationale

Colère et consternation sur les réseaux sociaux

Colère et consternation sur les réseaux sociaux

Suite à la mort tragique de l’attaquant camerounais de la JS Kabylie, Albert Ebossé Bodjongo, samedi soir au stade du 1er novembre, des suites d’un tir d’un projectile au stade du 1er Novembre à Tizi-Ouzou, les internautes algériens ont condamné l’acte barbare appelant à des sanctions fermes. La nouvelle qui a fait le tour du monde, a inondé les réseaux sociaux de commentaires accompagnés par une vive condamnation.

Les internautes ont exprimé leurs grosses colères face à cette déplorable situation qui sévit dans les stades du pays. C’est par des mots et phrases presque identiques que les Algériens, ont dénoncé l’acte irréparable perpétré par un « supporteur » qui reste inconnu.

Durant toute la soirée l’émotion était très vive les réseaux sociaux, les condamnations par milliers ne sont pas arrêtées depuis l’annonce de la mort du jeune camerounais. Sofiane un jeune supporteur de l’USM Alger a fait savoir sur sa page facebook qu’il est « triste et surtout choqué », en ajoutant « nous avons dépassé l’irresponsabilité, je crois que nous sommes devenus complètement cinglés, nous devrions avoir honte de notre championnat… J’ai honte ».

Un fan amoureux de la JS Kabylie a dénoncé de son côté sur le site internet du « Jeune indépendant », la mort du jeune footballeur camerounais. Selon ce jeune supporteur, ce qui s’est produit au stade du 1er novembre ne représente guère la vraie image de la JSK ni celle des supporteurs de l’équipe kabyle, car, poursuit ce jeune, les vrais supporteurs de la JS Kabylie sont connus par le fair-play. Tout en présentant ses condoléances à la famille du défunt. D’autres supporteurs ont affirmé que « ces comportements extra-sportifs n’honorent guère leurs auteurs ».

Un autre internaute a émis le vœu de suspendre le championnat et réfléchir au moyen le plus radical pour éradiquer la violence dans les stades puisque la violence commence à prendre des proportions graves. En outre, les photos et vidéos qui démontrent le défunt enveloppé sous un drap blanc ont choqué les jeunes internautes. D’autre part, quelques minutes après l’annonce de la mort de l’attaquant camerounais des dizaines de pages facebook ont été créées, pour appeler à la suspension du championnat national.

Ces pages électroniques ont tous affichés le même slogan « Halte au football en Algérie ». Ainsi, une campagne a été lancée sur ces pages pour demander l’arrêt immédiat du championnat. Sur twitter beaucoup d’abonnés ont aussi condamné l’assassinat du joueur camerounais, qui intervient quelques semaines seulement après la naissance de sa fille. D’autres, compatissent avec le joueur et sa famille. Pour Trévovder, la mort d’Ebossé et terrible, « je souhaite que la police attrape le tueur ». Quant à Jeanie gallachère, l’attaquant camerounais « est mort en faisant son travail, il a été tué par un voyou, non par un supporteur ».

De son coté, Consé quinee a estimé que cette horrible incident « est une honte pour le sport c’est un joueur gentil », en ajoutant que c’est « un jour triste pour le football et pour les supporteurs partout dans le monde. Tandis que, Orayane reproche aux algériens de ne pas avoir assuré la sécurité dans le stade durant le match. De la sorte, Tallal Chakir a estimé que cet assassinat nuira longtemps à la belle image que les fennecs ont présenté au Mondial brésilien.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email