-- -- -- / -- -- --
Nationale

CNTLD: Appel à des élections générales anticipées

CNTLD: Appel à des élections générales anticipées

Pour la première fois depuis sa création, la coordination nationale des libertés et la transition démocratique exprime ouvertement de nouvelles revendications politiques claires.

Alors que depuis quelques mois, la CNLTD s’évertuait à reconstruire un front de l’opposition, à proposer aux acteurs politiques de différentes sensibilités idéologiques une feuille de route assez complexe qu’elle a dénommé “mécanisme de transition démocratique” et à refuser toute implication de l’institution militaire dans ce processus, voilà que les récents événements crées par la déferlante des éléments de la police et la grogne indétectable des unités d’intervention, ainsi que l’atmosphère politique ont obligé les leaders du CNLTD à lancer de nouvelles revendications.

Lundi, dans un communiqué à l’issue d’une réunion au siège du parti Jil Jadid, la coordination appelle à des élections anticipées pour “éviter la décomposition de l’Etatalgérien”.
L’opposition estime que la seule solution aux dangers qui guettent la pays est “le retour à la souveraineté populaire à travers un processus électoral total et libre, légal et transparent, chapeauté par une instance électorale et permanente dans toutes les étapes électorales”.

Pour l’opposition, il y a avant tout une crise de légitimité, avant qu’elle ne soit politique ou morale. C’est ce déficit de légitimité qu’il faudra combler à travers des élections générales. C’est ainsi que le CNLTD pense que la seule solution aux dérives actuelles et pour faire face aux menaces et autres périls régionaux, l’Etat algérien doit se ressourcer dans des élections libres et honnêtes, loin de toute fraude, et en toute démocratie. Ce sont ces élections transparentes qui respecteront la souveraineté du peuple et sa volonté qui mettront en place, non seulement des institutions légitimes et crédibles, mais aussi de nouvelles élites politiques et citoyennes.

Dans l’analyse du CNLTD, il n’y a pas que la dissolution de l’APN ou celle des APC qui compte, mais aussi l’annonce des élections présidentielles anticipées. Selon des partisans du CNLTD, il s’agirait à travers cette revendication politique de l’organisation en toute urgence des élections générales, mission qui serait confiée à une nouvelle instance supra-partisane, autonome et régie par la loi, ou structure chargée et spécialisée dans la tenue, la gestion, la préparation et l’encadrement des scrutins dans le pays.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email