Cnep-Banque : De nouvelles agences seront ouvertes – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Cnep-Banque : De nouvelles agences seront ouvertes

Cnep-Banque : De nouvelles agences seront ouvertes

Le réseau de la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance (Cnep-Banque) devrait se renforcer annuellement par huit nouvelles agences, au moins, d’ici 2024, a indiqué ce dimanche à Alger son directeur général, Samir Tamrabet.

« Dans le cadre du programme tracé par la banque sur trois ans, nous allons ouvrir entre huit et douze agences par an, avec un déploiement notamment dans le Sud et les Hauts plateaux », a déclaré M. Tamrabet à la presse en marge de l’inauguration d’une nouvelle agence Cnep-banque à Draria.

A travers ce plan, la Cnep-banque qui compte désormais 220 agences, veut améliorer le taux de bancarisation dans les différentes wilayas du pays, tout en modernisant ses prestations, souligne le directeur.

Par ailleurs, M. Tamrabet a affirmé la volonté de cette banque publique, connue par le financement de logement, de conquérir de nouveaux segments sur le marché, notamment celui des artisans et des professionnels.

« Nous allons s’étendre maintenant vers le commerce et le financement de l’exploitation (crédits à court terme destinés à combler les décalages de trésorerie qui se produisent durant le cycle d’exploitation des entreprises) », a-t-il expliqué.

De son coté, le Président du Conseil d’administration (PCA) de la Cnep-Banque, Mustapha Chaabane, a souligné l’importance du programme de nouvelles agences qui intervient  en application des instructions du ministère des Finances.

« Nous allons ouvrir avant la fin mars prochain une nouvelle agence à Ain Benian (Alger) et au niveau d’autres localités à l’intérieur de pays », a-t-il annoncé.

Concernant la nouvelle agence de la Cnep-banque à Draria, M. Chaabane a souligné qu’il s’agit de la première agence publique au niveau cette circonscription administrative.

Pour rappel, et s’agissant des conquêtes de nouveaux segments sur le marché, une convention cadre pour la levée des contraintes rencontrées par les bénéficiaires de logements promotionnels public (LPP), notamment en matière de financement, a été signée entre plusieurs entités en septembre dernier.

Cette convention a été signée entre la CNEP-Banque, représentée par son directeur général, Samir Tamrabet, l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), représentée par son directeur général, Nassim Racim Ghalemet et la Chambre nationale des notaires, représentée par son président Réda Benounane, a précisé la même source.

Elle permet la levée de toutes les entraves à l’exécution des programmes LPP, principalement celles engendrées par l’absence de documents permettant l’hypothèque pour la formalisation des dossiers des souscripteurs en matière d’octroi de crédits.

Ainsi, elle vise, en l’absence de garanties, à trouver « un moyen légal permettant les transferts des prêts accordés par la CNEP-Banque aux bénéficiaires des logements LPP vers l’ENPI pour le remboursement des crédits obtenus pour le financement de la réalisation des logements ».

La mise en œuvre de cette convention cadre est « une garantie pour le souscripteur, l’organisme prêteur et le promoteur immobilier », note la même source, précisant qu’elle ne concerne que les crédits immobiliers conventionnels.

Elle sera élargie dans une seconde phase à la finance islamique, « une fois que toutes les autorisations, nécessaires au lancement de cette forme de financement, seront délivrées par les organismes habilités ».  

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email