-- -- -- / -- -- --
Culture

Clôture en beauté à Sétif

Clôture en beauté à Sétif

Trois formations ont marqué la soirée de clôture du quatrième Festival international du Samaa soufi à Sétif, ce mardi 11 novembre, à la Maison de la culture Houari-Boumedienne, dans une fusion de gaieté et de rythmes.

Après sept belles soirées marquées par la participation de vingt quatre troupes dont douze de pays étrangers, les lampions de la quatrième édition du Festival international du Samaa soufi à Sétif se sont éteints ce mardi, en présence d’un public nombreux et enchanté. Trois formations ont clôturé en beauté le rendez-vous du quatrième Samaa soufi , en l’occurrence Affak de Annaba, El Mounchid syrien Abderrahmane Abdel Maoula et l’ensemble El Ghazali du Maroc.

Dans un merveilleux décor tout en couleurs et auquel s’ajoute la vivacité de l’animateur Khaled Chkabkab qui manie parfaitement la langue d’El Moutanabi, que l’assistance, rehaussée par la présence du wali de Sétif, M. Mohamed Bouderbala, a eu droit a un menu alléchant puisé dans les répertoires de chants sacrés, qui abordent l’éloge divin par les airs de gaieté et les rythmes dansants.

Le moment marquant de la soirée est sans nul doute cette fusion entre la troupe Affak de Annaba, l’ensemble marocain El Ghazali et El Mounchid syrien Abderrahmane Abdel Maoula, accompagnés du grand flûtiste Ziad El Kadhi Amine qui a donné lieu à une sorte de vertige mélodique et rythmique invoquant Dieu et son prophète à travers un madih connu dans le chant soufi intitulé « Ya rassoul ellah ».

Le commissaire du festival, M. Driss Boudiba a tenu à remercier tous ceux et celles qui ont contribué à la réussite de cette manifestation organisée sous le haut patronage de Mme la ministre de la Culture, Nadia Labidi.

Il a estimé que cette quatrième édition est « encore une fois fidèle à son objectif, celui de perpétuer et préserver un patrimoine musical universel ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email