-- -- -- / -- -- --
Nationale

Cirque Amar : Un spectacle magique pour toute la famille

Cirque Amar : Un spectacle magique pour toute la famille

Le mois de ramadhan est déjà arrivé et le cirque Amar aussi. Il a dressé son chapiteau à Ardis, près du Hilton, pour assurer chaque jour des veillées inoubliables.

Le cirque Amar fait partie de nous-mêmes. Depuis 2003 il parcourt l’Algérie, faisant découvrir à des millions d’Algériens le spectacle magique et féérique du cirque. Son personnel est composé d’un tiers d’Algériens et de nombreux autres se forment dans les métiers du cirque.

Pour l’édition présente, ces artistes algériens ont participé à l’élaboration du nouveau programme de cette année. Ainsi, un grand tableau et une immense fresque sont réservés aux pages d’histoire de l’Algérie avec une magnifique scène sur le Hoggar et son patrimoine culturel ancestral.

Cette édition 2015 du cirque Amar s’ouvre largement sur le monde avec des spectacles haut en couleurs et en émotion, particulièrement sur les continents américain et africain et leur légendaire passé culturel. Le programme est également riche en numéros classiques du cirque.

Les frissons parcourent les spectateurs à la vue d’équilibristes évoluant sans filet protecteur à quinze mètres au-dessus du sol. Il en est de même pour d’autres artistes qui étonnent par leur agilité et leur sens de l’équilibre dans l’action rotative de deux roues géantes.

Le spectacle des animaux fait retenir le souffle au public, jeunes et moins jeunes. Les lions font frémir le spectateur par leur puissance et leur potentiel de férocité et d’agressivité. Il en est de même pour les tigres, notamment pour le tigre blanc, espèce très rare aujourd’hui.

Le spectateur découvre aussi le crocodile, l’hippopotame, le bison, le serpent géant. Le rire fait partie également du spectacle. Il est présent tout le long des deux heures du show avec des numéros spéciaux et servant aussi de passage entre deux tableaux pour ne pas interrompre le déroulement direct de la représentation.

Pour cette première journée d’ouverture, cette soirée du 16 juillet coïncidant avec la célébration de l’enfance africaine a été offerte aux enfants nesséciteux avec la présence de la ministre de la Solidarité, de la Famille et de la Condition féminine.

Ces enfants ont explosé de joie et de bonheur, ce qui a fait dire à Max Togni, directeur du cirque Amar : « Tant qu’il y aura des enfants, le cirque vivra toujours ». Enchaînant, Isabelle Gillier, qui assure la fonction de directeur adjoint, souligne : « Le cirque Amar c’est un spectacle féérique et magique pour toute la famille ».
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email