Circulation routière à Béjaïa : 4086 amandes forfaitaires dressées en novembre  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Circulation routière à Béjaïa : 4086 amandes forfaitaires dressées en novembre 

Circulation routière à Béjaïa : 4086 amandes forfaitaires dressées en novembre 

Les accidents de la route continuent de faire des victimes à Béjaïa. «Un décès et 33 blessés ont été enregistrés durant le mois de novembre dernier». C’est ce qu’indique la cellule de communication de la sûreté de wilaya dans un communiqué de presse, dont le Jeune Indépendant détient une copie.

Durant le même mois, les services de la sûreté de wilaya, qui avaient recensé 29 accidents au totale, ont également dressé 4086 amendes forfaitaires dont 278 concernent les conducteurs des deux roues ayant commis diverses infractions dont le non-port de casque de sécurité, défaut de papiers et manœuvres dangereuses. 

Selon la même source, «460 délits routiers dont 335 ont été commis par les motocyclistes». Dans le même sillage, la police a contrôlé 11770 véhicules de divers types et 1715 motos, à l’issue de desquels 20 véhicules et 425 motos ont été mis en fourrière. Il ressort aussi du même bilan que 29 sorties de contrôle par radar ont été accomplies dans divers endroits de la wilaya. 

S’agissant de l’activité de la police d’urbanisme et de protection de l’environnement (PUPE), 31 interventions ont été menées dans le cadre de la lutte contre les constructions illicites à l’issue desquels 31 dossiers judiciaires ont été dressés à l’encontre des contrevenants et transmis, ensuite, à la justice. 

Concernant le commerce informel, 176 opérations ont été menées. Elles se sont soldées par la saisie d’importantes quantités de fruits et légumes et 21 dossiers ont été transmis à la justice. 

Au sujet de l’abandon et le diversement anarchique des ordures ménagères et autres divers déchets, neuf interventions ont été initiées et 06 dossiers ont été communiqués à la justice. 

Dans le même registre, 29 opérations liées à l’obstruction de la voie publique à cause de l’abandon d‘objets et de matériaux ont été recensées ce qui a nécessité l’élaboration de huit procédures judiciaires et les adresser la justice alors que sept affaires judiciaires ont été dressés pour commercialisation de viandes abattues en dehors des lieux légaux accompagnés de poursuites judiciaires. 

  

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email