-- -- -- / -- -- --
Nationale

Cinq morts par noyade en deux semaines suite aux intempéries

Cinq morts par noyade en deux semaines suite aux intempéries

Aucune période d’intempéries ne passe sans drame. Chaque année, une situation de crise est vécue dès les premières chutes de pluie et de neige, causant ainsi plus d’accidents de la route, de routes coupées à la circulation et des effondrements de bâtisses. 

Les bulletins météorologiques spéciaux annoncés et la mobilisation des secouristes ne semblent pas suffisants pour que les choses s’améliorent.

En effet, cinq personnes ont trouvé la mort depuis le début des intempéries, le 10 janvier, dans les régions du Nord et sur les Hauts Plateaux, a indiqué ce mardi le responsable du Centre opérationnel de gestion et de suivi des intempéries, Hassan Kacimi.

Quatre personnes ont été emportées par des oueds en furie et une cinquième noyée dans une trémie, en plein centre de la capitale, a précisé le même responsable qui s’exprimait hier sur les ondes de la Chaîne III de la radio algérienne.

M. Kacimi a par ailleurs indiqué que pas moins de 2 241 interventions ont été menées par les unités de la Protection civile suite aux fortes chutes de pluie enregistrées. Les éléments de la Protection civile étaient fortement appuyés par des détachements de l’ANP, mobilisés pour la circonstance.

Ainsi, les interventions ont permis de dégager 115 voies de communication et prêter assistance à des personnes en difficulté. A ce titre, plusieurs opérations d’épuisement d’eau ont été menées suite aux fortes chutes de pluie dans plusieurs wilayas du pays, notamment celles les plus touchées par les intempéries.

M. Kacimi a insisté sur celles de Tizi-Ouzou et de Béjaïa, suivies de celle de Bouira, Mila, Sétif, Médéa, Jijel, Laghouat, M’sila, Batna, Tissemsilt, Saïda et El-Bayadh. Signalant que le Centre opérationnel de suivi des intempéries a été spécialement créé pour gérer les situations d’urgence, M. Kacimi a précisé que les moyens d’intervention sur le terrain sont en état de mobilisation 24 heures sur 24.

Le dernier bulletin météorologique spécial (BMS) de l’Office national de météorologie a révélé que des pluies assez marquées, parfois sous formes d’averses orageuses, continueront d’affecter les wilayas du centre et de l’est du pays durant les prochaines heures.

Il s’agit des wilayas de Chlef, Tipasa, Aïn Defla, Tissemsilt, Médéa, Blida, Alger, Bouira, Boumerdès et Tizi Ouzou, où les cumuls estimés atteindront ou dépasseront localement 60 mm durant la validité du bulletin. Béjaïa, Jijel et le nord de Sétif sont également concernées par ce BMS avec des cumuls pouvant atteindre ou dépasser localement 40 mm, et ce jusqu’à aujourd’hui à 6 h. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email