CIIE : Pourquoi les "premières mondiales" se rassemblent en Chine ? – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Digital Space

CIIE : Pourquoi les « premières mondiales » se rassemblent en Chine ?

CIIE : Pourquoi les « premières mondiales » se rassemblent en Chine ?

De nombreux produits, technologies et services de « premières mondiales, premières asiatiques et premières chinoises » seront présentés, du 6 au 8 novembre, à la 4ème édition de l’Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE) prévue à Shanghai, le poumon économique de la Chine.

Parmi ces innovations, il y a des robots capables d’aider à la chirurgie des articulations, des tentes sur les toits des véhicules qui peuvent faciliter la « liberté du camping ». Il y a également des voitures de course qui roulent grâce à l’hydrogène, sans émission des CO2, rien que la vapeur d’eau qu’elles laissent échappée.

Si ces produits sont beaux à voir pour les visiteurs, ils offrent, par ailleurs, des opportunités à rencontrer les bons partenaires pour les exposants, et forment ainsi une nouvelle plateforme qui stimule l’innovation et favorise la coopération et le développement commun.

L’innovation est le premier moteur du développement économique et la plus grande attractivité de la CIIE. C’est le domaine où 62 compagnies exposantes lanceront plus de 100 nouveaux produits, technologies de pointe et services innovants dont plus de la moitié sont des premières mondiales et de nombreux nouveaux produits fabriqués à la mesure du marché chinois. Cela reflète la vitalité de l’économie chinoise, mais aussi la confiance des exposants dans le marché chinois et leur volonté de saisir les opportunités en Chine.

Avec ses 1,4 milliard de population dont plus de 400 millions de personnes à revenu moyen, le marché chinois est tellement grand qu’aucune entreprise multinationale ne peut l’ignorer. Surtout avec la montée en gamme de la consommation et l’augmentation de la demande des consommateurs chinois, le marché chinois offre un bon terrain d’expérimentation aux nouvelles technologies et nouveaux produits mondiaux. C’est le cas de l’entreprise Danone qui a introduit plus de 30 nouveaux produits sur le marché chinois grâce à la CIIE.

Valery Abramov, chercheur en chef de l’Institut des relations économiques internationales à l’Université des Finances et de l’Economie relevant du gouvernement russe, a estimé que la demande du marché chinois en produits de haute technologie favoriserait davantage l’innovation et le développement et ouvrirait de nouvelles perspectives pour l’économie mondiale.

D’autre part, l’amélioration continue de l’environnement des affaires en Chine, en particulier le renforcement continu de la protection de la propriété intellectuelle, a également permis aux entreprises mondiales de mettre de nouvelles technologies et de nouveaux produits sur le marché chinois avec beaucoup plus de confiance.

A la veille de l’ouverture de cette CIIE, le gouvernement chinois avait déjà publié et mis en œuvre le « 14e plan quinquennal national de protection et d’utilisation de la propriété intellectuelle » dans lequel il parlait clairement du renforcement de la coopération internationale en matière de protection de la propriété intellectuelle. Dans ce plan, le gouvernement chinois a également mis l’accent sur la facilitation de l’acquisition de droits de propriété intellectuelle à l’étranger et le renforcement de la politique d’aide à la protection des droits de propriété intellectuelle. Il s’agit de la toute nouvelle mesure prise par la Chine pour créer un environnement commercial de classe mondiale.

Plus important encore, les déclarations et les actions de la Chine qui s’ouvre davantage au monde extérieur, sont cohérentes et donnent de l’assurance aux multinationales. Lors de la cérémonie d’ouverture de la CIIE de cette année, le président chinois Xi Jinping a souligné que « la détermination de la Chine à étendre l’ouverture de haut niveau ne changera pas », ce qui a profondément impressionné le monde. Selon un cadre supérieur du groupe l’Oréal, son entreprise promet de renforcer sa participation dans la CIIE et d’apporter davantage de nouveaux produits de « premières mondiales » en Chine.

Publié le 5 novembre, le Rapport 2021 sur l’ouverture mondiale montre que l’expansion de l’ouverture est dans l’intérêt commun de l’humanité, tandis que la prospérité commune dans le monde est indissociable de l’ouverture commune. La CIIE montre que la Chine travaille d’arrache-pied pour faire de son marché, un marché mondial. C’est dans ce sens que la Chine continue de libérer des énergies positives afin de promouvoir le développement commun.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email