-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ciblé par des fake news : Hassane Rabehi en alibi pour attaquer l’ANP

Ciblé par des fake news : Hassane Rabehi en alibi pour attaquer l’ANP

Le journal en ligne, Algérie patriotique, a publié ces derniers jours une information fantasmagorique selon laquelle le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi, encourrait les foudres du défunt Ahmed Gaïd Salah pour avoir soutenu et fait soutenir par certains médias, notamment publics, le candidat à la présidentielle Azzedine mihoubi, et ce, à l’instigation de quelques hauts gradés de l’ANP.

En fait, cette fake news qui n’a aucun fondement sinon des rumeurs fomentées par ceux que l’élection sans tache de Abdelmadjid Tebboune a laissés sur le carreau, n’est pas destinée à atteindre M. Rabehi qui avait prouvé, dès le départ, en acceptant d’assumer une mission des plus ardues sur fond de grave crise politique, dans le squat de l’APS qui sert de département ministériel pour la communication, qu’il était complètement désintéressé politiquement et qu’il était disposé au sacrifice, au point d’abandonner une brillante carrière de diplomate, Secrétaire général des Affaires étrangères et Ambassadeur émérite.

Cette fake-news cible en fait l’Armée nationale populaire – l’ANP, dont il est dit dans le canular d’Algérie patriotique, à propos de son état-major, qu’il vivrait une guerre intestine et que de cette guerre intestine sont nés des désaccords et des divergences sur le choix du candidat idéal pour l’armée.

Malgré la question que se pose le rédacteur indélicat de cette fake-news sur le devenir de la carrière de ce diplomate pour nous faire penser que le sujet principal est M. Rabehi, l’on se rend compte que l’idée-phare qui domine tout le texte n’est autre que la vérité supposée que le candidat quel qu’il fût parmi les trois cités, était le candidat de l’armée et que c’est cette dernière qui a adoubé le candidat élu.

Je pense là où je ne suis pas, je suis là où je ne pense pas ; une manœuvre classique de la manipulation discursive qui tente, en investissant un sujet donné pour principal, de placer un autre sujet, donné comme secondaire, comme postulat de base. Ainsi, ce qui est donné pour vérité indiscutable, c’est la guerre qui a lieu au sein de l’état-major de l’ANP, et ce qui est donné au conditionnel, c’est la situation critique de Hassane Rabehi.

Or, le postulat de base, à savoir cette guerre supposée au sein de l’ANP, est complètement faux. Fausse également l’implication de Hassane Rabehi dans l’une quelconque des manœuvres supposées soutenir un quelconque candidat.

L’homme humble, dévoué et discipliné a tout simplement servi d’ingrédient, de contexte et de prétexte, pour alimenter une désinformation qui cible l’institution qui a préservé l’Algérie, neuf mois durant, d’un chaos programmé par les ennemis de l’intérieur et de l’extérieur.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email